Le guide pour créer et réussir sa stratégie de link building

Mai 22, 2021 | 0 commentaires

Illustration du netlinking : créer des backlinks

La stratégie de link building pour votre site est primordiale à son référencement naturel. Il permet entre autres de donner des « votes » à votre site ou votre page. Si des blogs parlent de votre site comme le meilleur sur votre domaine, vous gagnerez du jus SEO car vous deviendrez expert en la matière pour Google. Il jugera donc par la suite de revoir à la hausse votre indexation sur les résultats de recherche lors de votre prochain crawl. Tout en sachant que le site qui envoie du jus vers votre site doit déjà être d’autorité pour Google pour avoir un véritable impact. À ce jour, sur un milieu un minimum concurrentiel, il sera impossible de vous placer sur les résultats de recherche sans ces « votes », en sachant que ceux qui sont en 1ère position continuent d’en gagner naturellement et dominent de plus en plus leur place de n°1.

C'est quoi le link building ?

Le link building ou netlinking est une stratégie de génération de backlinks. Un backlink est tout simplement un lien contenu dans une page qui redirige vers une page de votre site (dofollow).

Les agences de netlinking

Nombreuses sont les agences de netlinking qui proposent d’aider votre référencement naturel en payant des liens. Ils vont généralement s’occuper de la création de l’article, et de placer un lien dans l’article qui redirige vers votre site en partenariat avec des blogs.

Est-ce que je vous conseille d’utiliser une plateforme d’achats de lien ? Non, suivez plutôt cet article qui optimisera le naturel de votre link building. Il est interdit de payer, en revanche il n’est pas interdit d’optimiser son netlinking si ce n’est pas payé.

Soyons honnêtes, si vous n’optimisez pas un des critères les plus importants en SEO et que vous vous attendez que cela se passe naturellement sur un milieu un minimum concurrentiel, vous attendrez toute votre vie, alors investissez dans le link building.
Si jamais vous n’avez pas le temps, vous pouvez me contacter, sinon fuyez la majeure partie de ces agences qui font très mal leur travail et proposent des liens à 10€ tout compris. Rien qu’en comptant la rédaction d’un article, aucun rédacteur ne peut rédiger un article pour 10€. Après s’additionne le prix pour placer votre lien sur ces sites devant déjà faire autorité pour Google. Il n’y a pas de miracle, vous allez avoir un texte copié-collé sur un site pas pertinent pour Google qui n’envoie que des backlinks sans en recevoir, donc très facilement détectable. Non seulement ça ne servira à rien pour votre référencement mais en plus vous risquez d’être vous-même détesté par Google.

Les stratégies de liens aux yeux de Google

Google n’aime pas qu’on le trompe, c’est pourquoi ils ont mis en place l’algorithme Google Pingouin (Google Penguin en anglais) depuis le 24 avril 2012 pour détecter tout abus et détournement de ce qui devrait être « naturel » concernant spécifiquement les backlinks. (Il existe d’autres outils d’analyse comme Google Panda, qui est uniquement consacré à analyser l’abus des contenus).

Google est clair à ce sujet :
L'achat de liens est interdit. Cette interdiction est clairement indiquée dans les guidelines de Google et a été souvent rappelé sur Twitter en montrant des cas concrets.

Matt Cutts rappelle les guidelines des backlinks sur twitter

Les backlinks sont étroitement surveillés, que ce soit par l'algorithme ou par des humains. Et si vous êtes pris la main dans le sac, vous serez pénalisé par Google, cela peut aller du déréférencement de vos mots-clés à être totalement blacklisté et introuvable sur le moteur de recherche.
Si c’est une action manuelle, vous retrouverez le problème sur votre search console dans la partie « actions manuelles ».

Note : Il y a malheureusement des cas détournés qui en découlent pour profiter de cet algorithme. Certaines personnes utilisent Google Penguin pour augmenter leur référencement. C’est ce que l’on appelle l’attaque negative SEO. Imaginons que votre concurrent vous prend la 1ère place depuis trop longtemps, sans possibilité de se positionner au-dessus. Vous pourriez alors générer des milliers et des milliers de backlinks vers votre concurrent provenant de tous types de mauvais sites pour que Google déréférence votre concurrent. Vous montez alors au-dessus de lui.
On pouvait d’ailleurs trouver à l’époque sur Fiverr des milliers de personnes qui pouvaient le faire pour quelques dizaines d’euros. Heureusement, Google a mis en place un outil pour désavouer ces backlinks provenant de sites scrupuleux. Cela reste tout de même gênant, car c’est une tache longue et fastidieuse et cela vous oblige à continuellement vérifier ce qu’il ce passe pour votre site.
Évidemment, quelle qu’en soit la raison, ne faites pas de negative SEO.

Ce que vous ne devez vraiment pas faire

Est-ce que vous devez placer votre lien dès que vous pouvez sur un forum, annuaire ou commentaire ? En aucun cas.
Cependant, il serait intéressant de proposer vos services si cela s'y prête sur l'annuaire de votre ville.

Est-ce que vous devez faire de l’échange de liens ? Si vous utilisez une plateforme dédiée pour l’échange de liens avec des personnes que vous ne connaissez même pas, même si elle traite de votre thématique c’est la dernière chose que vous devriez faire.
D’ailleurs les échanges de liens enfreignent également les consignes aux webmasters de Google (cela devrait être une preuve suffisante que c'est une mauvaise idée, d'autant plus que c'est la méthode la plus simple à détecter pour Google).
En vérité, la réponse dépend en grande partie de votre compréhension de «l’échange de liens ou la création de liens réciproques». Il y a une différence entre ceux qui envoient sans cesse des mails du type "Voulez-vous créer un lien vers moi si je crée un lien vers vous ?", et un ami qui vous recommande sans même vous demander sur un article parce que c’est très pertinent. Et que vous lui rendez par la suite la pareille parce que vous jugez pertinent de le mentionner quand vous parlez de design.

Maintenant que tout est clair pour tout le monde, passons à l’optimisation !
Cet article a vocation à vous montrer les meilleures astuces, celles qui marchent, tout en respectant votre intégrité.

Le contenu peut naturellement contenir des liens d'affiliation pour certains produits que j'utilise et que j'aime. Si vous prenez des mesures (c'est-à-dire vous abonner, effectuer un achat) après avoir cliqué sur l'un de ces liens, je gagnerai de l'argent en café ☕️ que je promets de boire tout en créant un contenu plus utile comme celui-ci.

Liste pour générer ses backlinks :

1. Les règles de base en link building

La première chose à faire pour que votre link building ait du sens est de commencer par appliquer et connaître les bonnes pratiques en référencement.
Les backlinks doivent être naturels.

Pour optimiser la puissance des liens et éviter que Google vous sanctionne :

  • Le site qui vous envoie un backlink doit correspondre à votre domaine d’activité. → Si c’est un site tel que New York Times qui évoque une multitude de thématiques, il est tout de même pertinent d’obtenir un lien de ce type de site.
  • La cohérence sémantique → Si Google ne comprend pas parfaitement le sens de votre texte, il ne pourra pas comprendre le sens du lien. → Si vous le pouvez, reprenez les mêmes mots-clés entre votre page et la page qui vous envoie du jus.
  • Le site donneur doit être sain (TrustFlow & Citation Flow) → Majestic
  • Le site doit être d’autorité (Domain Authority) mais doit aussi être dans un répertoire d’autorité (Domain Rating «DR» & URL Rating «UR»). Si le domaine est fort mais que le backlink se situe sur une page « partenaire » peu qualitative et cachée au fin fond du site, il ne vaudra pas grand-chose. → Ahrefs
  • Vérifier que le lien est bien mis en dofollow
  • Les statistiques sont concrètes, rien ne vous empêche d’avoir plusieurs backlinks d’un même site mais ils seront de moins en moins puissants.
  • Si possible, le lien de votre site doit être placé au milieu ou en début de page plutôt qu’en fin de page (surfeur raisonnable).
    Vue de Ahrefs sur les métrics de santé d'un site pour vérifier si c'est bon d'y placer un backlink

    L'ancre des backlinks

    L’ancre que vous utilisez est très importante pour augmenter la puissance d'un lien, voici une liste pour l'optimiser :

    1. L’ancre exacte → Votre page a pour titre « Guide complet du contenu en SEO » et sur l’article externe le lien a pour titre « Guide complet du contenu en SEO » : le lien est plus efficace mais doit être utilisé avec parcimonie car il est le plus surveillé par Google.
    2. L’ancre large → Dans notre exemple, le titre du lien serait « Découvrez comment cet article pourrait augmenter votre SEO » : cette ancre est beaucoup plus naturelle et doit être priorisée.
    3. L’ancre brandée → Le titre du lien est le nom de votre site / de votre marque « createur2site.fr » : idéale pour la popularité globale d’un nom de domaine.
    4. L’URL simple → L’URL de votre page est « optimiser-son-seo » et le backlink a pour titre « optimiser son seo » (c’est bien de varier les ancres).
    5. L’ancre générique → « Cliquez ici pour en savoir plus », « cet article », etc : vraiment déconseillé.
    6. Lien sur une image → Cela consiste à placer un lien sur la balise ALT de votre image : déconseillé mais si jamais le contexte est naturel et pertinent pourquoi pas.

    Principe de base lors de l'envoi de mail :

    Il n’y a pas de hack, presque toutes ces techniques se basent sur l’envoi de mails. Vous devez, comme votre contenu, envoyer des mails épiques. Ne négligez pas l’envoi de mails de relance, une absence de réponse peut être due à une multitude de facteurs. Cependant renvoyer une nouvelle fois un mail de relance suffit, il l’aura vu et repensera à vous en se disant qu’il faut vous répondre, si vous n’obtenez toujours pas de réponse n’insistez pas. En général envoyer un mail l’après midi est plus performant.
    En règle générale suggérer un lien est une mauvaise approche, laissez-le vouloir changer ou ajouter votre lien sans lui demander explicitement. Si votre contenu est épique, ils changeront leurs liens complémentaires pour que leur contenu devienne meilleur.
    La flatterie est beaucoup utilisée, même dans les mails de spam, donc utiliser « j'ai adoré vos conseils sur X » est beaucoup mieux que « j’adore votre site ! ».

    Vous devez également contacter la bonne adresse mail, si le site possède une adresse mail devis@lesite.fr ou contact@lesite.fr privilégiez l’adresse mail contact. Si vous trouvez uniquement des adresses mail qui semblent être mauvaises, utilisez des outils de recherche pour trouver la bonne adresse mail.

    Outils :

    2. Créer un blog pour le linkbaiting

    Les liens peuvent être obtenus « naturellement » sans demande préalable, principalement si votre site contient un blog. Si et seulement si votre blog est pertinent et épique. Prendre un rédacteur pour créer 10 articles pour 200€ ne sert à rien, gardez votre argent dans ce cas-là. De plus, « à chacun son domaine », vous savez ce que vous proposez sur votre site, c’est vous l’expert alors je vous conseille également de faire vos propres articles.
    Si vos articles sont très bons, vos lecteurs vous feront gagner des backlinks et partageront votre contenu sur les réseaux sociaux, leurs blogs et reviendront sur votre site. C’est une stratégie à tout sens, il n’y a pas de secret, si vos lecteurs n’aiment pas votre site de toute façon Google ne l’aimera pas non plus.

    3. Les blogs qui référencent vos concurrents

    Si un article référence vos concurrents, il n’aura probablement aucun problème à référencer le votre. C’est d’ailleurs sur ça que se base l’outil d’idées de backlinks de Semrush dans l’audit de votre site. C’est une solution très simple pour trouver les blogs qui pourraient vous transmettre un backlink :

    Semrush dispose d'un outil permettant de trouver des idées de backlinks

    Note : Vous avez également accès à l’outil Link Building Tool de Semrush, vous pouvez aussi vérifier les mentions liées à votre entreprise, vérifier l’autorité d’un site en qualité globale ainsi que l'influence d'un domaine (authority score), le type de backlinks reçus, les domaines référents et leur ancienneté, les types d'ancres, etc. Ce qui est bien avec Semrush c’est sa polyvalence, donc si vous n’avez pas les moyens d’avoir 40 outils différents, je vous le recommande fortement pour tous ses points positifs.

    Si vous êtes ici sans avoir déjà fait du Semrush, vous devriez revoir vos priorités. Il est important d’avoir un site déjà bien fait avant de passer au link building.

    4. Création de liens externes vers les pages de ressources

    Trouvez des sites qui pourraient vous mentionner dans leur « page de ressources ». La valeur d'une page de ressources est déterminée uniquement par la qualité et la quantité des ressources tierces auxquelles elle est liée. Lorsque vous contactez et suggérez du contenu utile aux créateurs de ces pages, vous les aidez à améliorer la page.

    Exemple : Imaginons que vous puissiez trouver sur mon site une page « les outils que j’utilise » dédiée aux outils SEO, vous pourriez me contacter pour me suggérer d’ajouter votre outil.

    Concret : J’ai entre autre suggéré mon site web au blog de Divi qui tous les mois juge les plus beaux sites web. J’ai alors obtenu un backlink sur leur nouvel article, ils ont d’ailleurs décrit mon site comme « out of this world ». De plus j’ai obtenu des clients par la suite en-dehors de la zone française demandant mon expertise en design.

    Vous pouvez imaginer n’importe quel type d’article, par exemple un article qui présente les « meilleures agences de "votre thématique" ». Rien ne vous empêche de leur suggérer votre agence.

    Globalement vous pouvez vérifier toutes les listes qui présentent des solutions ou des entreprises liées à votre domaine d’activité.

    Utilisez les « modificateurs de recherche avancés » pour trouver ces pages :
    mot-clé inurl:.fr/resources
    mot-clé inurl:resources intitle:resources

    Variez entre .fr et .com

    Trouver des articles avec les modificateurs de recherche avancés

    Variez entre « resources » (en anglais) et « ressources » (en français) :

    Trouver des idées de backlinks avec la recherche avancé

    Vous pouvez aussi utiliser ces modificateurs :

    keyword intitle:”meilleures agences web”
    keyword intext:”autres ressources”

    N’oubliez pas que vous maîtrisez votre domaine, vous êtes donc le plus à même de savoir qui pourra parler de vous.

    5. Création d’articles invités, appelé aussi guest blogging

    Créer des « articles invités » est une technique très intéressante pour votre stratégie de link building. Tout comme les tweets en début d’article, Matt Cutts (anciennement responsable du spam Web de Google) avait également fait part de cette mauvaise pratique de référencement :
    « Si vous utilisez les blogs invités comme moyen d'obtenir des liens en 2014, vous devriez probablement vous arrêter. »

    « Probablement ? », c’est exactement le même constat de comment vous voyez l’échange de liens, tout n’est pas noir ou blanc. Pourquoi a-t-il dit cela ? Parce qu’il faisait référence aux articles invités d’articles de « sites mules » de 500 mots copiés-collés d’un autre blog. Ou encore de blogs qui laissaient les référenceurs poser n’importe quel article sur leurs sites servant uniquement à cela pour gagner des backlinks. Cette technique était bien à l’époque, mais comme l’a dit Matt Cutts, cette technique ne marche plus et en plus pénalisera votre site. En réalité, si cette technique est bien réalisée elle reste très efficace.

    Un article invité consiste à rédiger un article pour un blog et de lui suggérer de l’intégrer pour son site. En général l’intérêt est d’avoir une mention quelque part disant « Auteur bio : createur2site.fr, expert en référencement et en design ».

    Comme toutes les techniques d’obtention de backlinks, l’idéal est de faire un article invité sur un blog influent.

    Pour trouver un blog, utilisez les opérateurs de recherche et variez entre français et anglais :
    [votre_thématique] “write for us”
    [votre_thématique] “become an author”
    [votre_thématique] “guest post”
    [votre_thématique] “guest article”
    [votre_thématique] inurl:contribute

    Toutefois, il n’est à ce jour pas toujours pertinent de chercher des blogs qui spécifient clairement que l’on peut écrire pour eux. Non seulement vous ne serez pas le seul à retrouver les mêmes blogs, mais en plus la majorité des blogs enlèvent leurs mentions pour éviter d’être trop spammés.
    Ne vous limitez pas seulement aux blogs qui spécifient clairement qu’ils accepteraient des articles invités.

    • Vous devez investir dans la qualité de votre contenu (vous savez, le fameux contenu « épique »)
    • Contactez plus de blogs que vous ne pouvez en gérer pour avoir plus de réponses positives

    Cela peut prendre un temps fou, alors voici des astuces de productivité :

    1. Robin des bois :

    «Voler» d'excellentes idées de contenu aux meilleurs blogs et les proposer à des blogs moins connus.
    Voler est pour la métaphore de Robin des bois qui vole aux riches et donne aux pauvres, simplement inspirez-vous de plusieurs excellents contenus et développez le vôtre jusqu'à ce qu'il devienne «unique». Les petits blogs sont d’autant plus ouverts aux idées d'articles invités de haute qualité.

    2. Fractionnez vos connaissances

    Si vous écrivez des articles longs et épiques (un peu comme celui-ci), cela veut naturellement dire que vous avez l’expérience, et que vous avez passé beaucoup d’heure à expérimenter, lire, relire, vérifier, etc. Qu’est-ce qui en découle ? Le travail est mâché, divisez-le en «fragments» et soumettez chacun d'eux en tant qu'article invité sur un autre blog.

    3. La technique de la perspective

    Changez la perspective, par exemple :

    « L’intérêt du SEO :

    • Pour les sites e-commerce
    • Pour les startups
    • Pour les entreprises locales
    • etc. »

    (oui le sujet est un peu sensible...)

    Optimiser les backlinks de ses articles invités

    Pour augmenter encore plus la puissance du lien qui pointe vers votre site grâce à l'article invité, vous pouvez vous même donner du jus à l'article invité. Vous augmentez alors la puissance du lien de niveau 1 vers votre site, en puissance de lien niveau 2.
    Laissez-moi vous guider :

    Optimiser la puissance des liens externes de son site

    Les traits bleus désignent la diffusion du Jus SEO. Vous pouvez donc comprendre à la suite de ce schéma que lorsque vous mentionnez votre article invité sur votre autre article invité vous augmentez la puissance du lien initial qui redirige vers votre site. (Le texte en vert du 2ème article invité envoie du jus au 1er article invité, du coup l’article tout en haut donne du jus x2 au lieu de x1 à mon site)

    Mais le plaisir ne s'arrête pas là!
    Contactez ensuite le propriétaire du blog et expliquez-lui que vous avez décroché un backlink juteux à partir d'un autre blog de qualité vers son article. Ce sera de la musique à son oreille, il sera sans aucun doute heureux de vous rendre la pareille à l'avenir à juste cause.

    Vous pensiez que c’était fini ? Je vous laisse découvrir ce schéma complémentaire.

    Optimiser d'avantage la puissance de ces liens externes

    (les multiplicateurs ne sont pas représentatifs de la réalité mais permettent de mieux visualiser)

    Effectivement, la puissance d’un backlink pour votre site dépend entre autres de la puissance des backlinks de la page mère.

    Note : Pour éviter que Google vous déteste injustement, rien ne vous empêche de réécrire votre "biographie auteur" de temps en temps.

    Les blogs à viser pour ses articles invités

    Ne vous limitez pas forcément à des blogs traitant uniquement de votre thématique : parler de SEO sur un blog dédié au SEO n’est pas toujours la meilleure pratique à adopter. Par exemple, parler de SEO sur un blog consacré au marketing peut s’avérer tout aussi bien. Vous n’êtes également pas obligés de contacter uniquement des blogs très influents, si vous pensez qu’un blog a un avenir prometteur et que c’est ou ce sont des personnes motivées et légitimes, écrire un article pour eux pourrait s’avérer bénéfique sur la durée.

    Varier de thématique pour ses articles invités

    6. La technique du gratte-ciel

    La technique du « gratte-ciel » consiste à proposer un meilleur contenu qu’un lien actuel déjà présent sur un article.

    1. Trouvez un contenu pertinent avec de nombreux backlinks.
    2. Créez quelque chose de bien meilleur.
    3. Demandez à ceux qui font un lien vers la pièce originale de créer un lien vers votre contenu supérieur.

    De fait, le créateur de l’article a envie de montrer ce qui est le plus pertinent pour ses visiteurs, puisque la nature humaine est attirée par les meilleures choses. Vous n’allez pas vouloir visiter le 9ème bâtiment le plus grand du monde, vous voudriez voir le 1er . La stratégie du gratte-ciel c’est cela : vous augmentez la pertinence du contenu de 20 étages supplémentaires puis vous suggérez votre article.

    1. Longueur : Si le message répertorie 10 astuces, battez-le en en listant plus.
    2. Fraîcheur : Vérifiez si l'article n'est pas obsolète. Mettez-le à jour avec des images plus récentes, des captures d'écran, des informations, etc.
    3. Conception : Le contenu ne concerne pas seulement les mots, son attrait visuel compte aussi. Assurez-vous que le design se démarque et qu’il soit plus explicatif.
    4. Profondeur : Ne faites pas que lister les choses. Remplissez les détails et rendez-les exploitables.

    Évidemment si votre contenu n’apporte rien de plus avec vos images, si elles sont simplement plus belles mais reprennent les mêmes graphiques, ou bien si vous listez des choses supplémentaires mais qui ne sont pas pertinentes alors que l’article conseillé propose seulement les meilleures choses à faire dans la liste, c’est inutile. Il ne prendront pas la peine de modifier l’URL si votre contenu est peu bénéfique.

    Vous pourriez envoyer ce type d’e-mail au rédacteur :

    1. Bonjour, j'étais en train de lire votre article et je l’ai trouvé super intéressant ( http: // post1 )
    2. J’ai également vu qu’il renvoyait vers un article complémentaire : http: // post2
    3. Cela a beaucoup de bons conseils cependant il y a énormément de choses supplémentaires à dire tout aussi pertinentes.
    4. Si cela vous intéresse je viens d'écrire cet article : http: // post3
    5. Il contient plus de conseils et encore plus pertinents, je vous invite à le lire si cela vous intéresse, n’hésitez pas à me dire ce que vous en avez pensé ! Merci !

    Pour trouver ces articles :
    Choisissez un blog connu → ahrefs → Site explorer → Best by links → triez la liste par « domaines référents ».
    Ou utilisez Content Explorer et tapez un mot-clé puis triez par domaine référent (>50).

    7. Les images

    1. Créez des images incroyables

    Si on dit qu’une image vaut mieux que mille mots, votre image peut aussi valoir mieux que mille backlinks. Les images sont une grande source de partage, étant beaucoup appréciées. Il est alors probable que, si votre image est belle et pertinente, elle puisse parcourir le Web que ce soit dans des articles de blog ou sur les réseaux sociaux. Pour créer vos images, utilisez ces outils :

    1. Visme.co
    2. Creately.com
    3. Adobe Illustrator

    2. Optimisez les backlinks de vos images :

    En général votre image sera publiée avec sa source et ainsi générant un backlink vers votre page. Cependant il est probable que l’auteur renvoie l’image vers l’URL de votre image elle-même et non de l’article duquel elle provient. Il est également possible qu’ils ne mettent tout simplement pas la source. Le but est donc d’envoyer un mail à ces personnes et réclamer de sourcer, ou de changer le lien.
    Exemple : « Je viens de voir que vous avez inclu l'une de nos illustrations dans votre article (l’URL). Y a-t-il une chance que vous puissiez créer un lien vers l’article d'où elle provient au lieu du fichier image lui-même ? Merci beaucoup ! »

    3. Trouvez les sites qui utilisent vos images :

    Vous pouvez utiliser l’outil de recherche par image gratuit de Google Image : téléchargez votre image puis Google cherchera toutes les pages qui affichent votre image. Vous n’avez plus qu’à contacter ces personnes.

    8. Transformer ses mentions en backlinks

    Il est fort probable que des personnes parlent de vous sans placer votre URL qui redirige vers votre site.

    1. Pour trouver ces sites, utilisez ahrefs : Content Explorer > recherchez le nom de votre site (et exclure votre domaine) en plaçant cet opérateur : -site:votresite.fr . Cependant vous obtenez seulement une liste qui mentionne votre site avec ou sans votre URL → exportez les URLs.
    Ajoutez des filtres pour restreindre les résultats, comme la note du domaine (DR) de 30 par exemple. Ajoutez un filtre pour les sites ayant moins de 50 visites organiques par mois. Etc.

    2. Maintenant que vous avez votre liste, exportez la liste sur l’outil Screaming Frog (vous pouvez aussi utiliser ScrapeBox). Pour avoir le bouton « Upload » vous devez changer le mode :

    Trouver les mentions liées pour les transformer en backlinks

    Maintenant, uploadez votre liste, puis selectionnez Configuration → Custom → Search.

    Analyser les mentions de son site

    Vous n’avez plus qu’à ajouter ce Regex pour trouver les URLs qui n’appliquent pas votre lien en vous mentionnant : <a [^>]*\bhref\s*=\s*"([^"]*votresite.fr[^"]*). Choisissez bien le filtre « Does Not Contain ».

    Obtenir la liste de toutes les mentions avec regex

    C’est bon ! Vous avez toute la liste des sites qui vous ont mentionnés sans inclure le lien de votre site. Vous n’avez plus qu’à les contacter pour leur demander gentiment s’ils peuvent ajouter le lien de votre site lorsqu’ils parlent de vous.

    10. Partager ses articles

    Je pense que l’ADS ne doit pas être délaissé pour vos backlinks si vous possédez un blog. Les publicités permettent de vous découvrir, comme la publicité Facebook ADS qui permet de créer une «audience négative» de personnes qui ont déjà visité votre site Web et ne payer que pour les clics de personnes qui n'ont jamais entendu parler de vous. Veuillez ne pas me dire que vous n'avez pas le budget pour la promotion de contenu. Si vous ne payez pas avec votre argent, vous payez avec votre temps. Aucune méthode n'est gratuite en raison de ce qu'on appelle le coût d'opportunité (votre temps c’est de l’argent). Même en prenant un taux horaire très très bas de 10€/h, toutes ces stratégies demandent beaucoup de temps et il est probable qu’un article invité vous permette de gagner un backlink « moyen » pour disons 48h de travail soit 480€ . Cette somme équivaut à plus de 1500 clics garantis pour votre site avec Facebook ADS. Si vous maîtrisez bien les outils de marketing, il est sûrement probable que quelqu’un ait parlé de vous par la suite parmi ces 1500 personnes.

    Les outils qui marchent le mieux sont :

    • Google ADS
    • Facebook ADS

    En revanche, je vous conseille de faire appel à un expert en amont avant de dépenser de l’argent sur vos campagnes : ces outils ont malheureusement le déguisement d'être très accessibles alors que ce n'est pas du tout le cas et sont très subtiles pour avoir un véritable « retour sur investissement ». Payer quelqu’un plusieurs centaines d’euros pour vos campagnes est sans aucun doute plus rentable que de le faire manuellement si vous n’avez pas l’expérience.

    11. Automatiser, la clé pour obtenir des liens externes

    L'automatisation est indispensable. Utilisez les outils SEO pour savoir ce qu’il se passe pour votre site, et utilisez les alertes pour vous indiquer l’utilisation d’une image de votre site, un lien no follow, une mention de vous sans lien et bien plus encore.

    Pour cela je vous conseille :

    12. Le link building c’est aussi optimiser son maillage interne

    Les techniques que nous avons vues permettent de donner du jus à votre site et à vos pages par des liens externes, mais les liens internes entre vos pages donnent aussi de la puissance à toutes vos autres pages.
    Vous le faites déjà en plaçant vos liens sur votre menu ou sur votre footer. Mais comme vu sur la 1ère partie, vous devez si possible placer vos liens internes en début de page ou au milieu de votre page puisque Google a déposé un brevet qui définit le modèle dit du « surfeur raisonnable » modifiant le comportement de leur PageRank en fonction de la position de votre lien.

    Vous devez donc créer une architecture idéale de liens internes pour transférer le jus de votre site entre chacune de vos pages afin d’améliorer le classement global de toutes vos pages :

    Si vous avez un blog, rénovez et apportez une amélioration à vos anciens articles en y ajoutant des liens internes de vos nouveaux articles mais de manière optimisée. Par exemple createur2site.fr/optimiser-son-seo/ est un article très complet qui reprend toutes les méthodes d’optimisation SEO et fait référence au link building. Cet article est donc une page « fille » de la page « mère ». Vous pouvez aller encore plus loin en utilisant des cocons sémantiques, une optimisation extrême des liens internes très efficace. Techniquement le cocon sémantique tel que Laurent Bourrelly le décrit est très simple à comprendre, tout est une histoire de famille : une page parent qui a pour but de se positionner sur le mot-clé qu’on vise est poussée par ses pages enfants. Le parent parle de ses enfants et les enfants parlent de leur page parent et de leurs pages sœurs.

    Résumé des stratégies de link building

    Vous avez déjà entendu que pour réussir vous deviez établir des relations ? C’est vrai, et c’est aussi vrai pour votre link building.

    J’espère que cet article vous aura aidé, n’hésitez pas à le partager si tel est le cas.

    Vous avez essayé ces techniques mais vous avez des questions ? Il n'y a pas de question bête ! Écrivez votre message en commentaire !

    0 commentaires

    Soumettre un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *