LinkedIn Link to LinkedIn Twitter Link to Twitter

Les différentes techniques de maillage interne (cocon, hub, silo, cluster, ...)

0 commentaires

Il existe une infinité de techniques de maillage interne. La majorité des référenceurs SEO le font à leurs sauces, et vous devriez le faire aussi.

Vous avez certainement déjà entendu la fameuse phrase de n'importe quel consultant SEO, je parle évidemment du fameux “ça dépend”. Et effectivement, ça dépend.

Parfois, étanchéifier son maillage interne, appelé silo, est plus logique que faire un Hub qui fait des liens entre d’autres hub et inversement.

J’aimerais vous dire qu’il y à une technique meilleure qu’une autre, mais ce n’est pas possible. Dans tous les cas, je vous fournirai ici toutes les techniques de maillage interne, leurs intérêts, leurs différences et leurs inconvénients.

Comment sont composés les techniques de maillage internes ?

Toutes les techniques de maillage interne se composent de trois parties :

La page pilier/mère : il s'agit du contenu principal survolant le sujet de manière vaste.
Les pages filles : il s'agit de contenu détaillés sur l’une des parties du sujet principal.
Hyperliens : ils relient la page mère et les sous-pages(pages filles). La page mère renvoie à toutes les sous-pages et chaque sous-page renvoie un lien vers la page mère. Aussi, les page filles se renvoient des liens entre elles, c’est pourquoi parfois nous appelons les pages filles des pages sœurs.

Petite précision sur les liens internes, un hub, un silo ou une structure pyramidale à toujours un menu permettant de lier chacun des contenus. En plus de cela, lorsque le contexte s’y prête, il est également nécessaire de placer un lien vers l’article connexe en plein contenu.

Voici un exemple de menu de cluster :

Exemple de menu pour le maillage d'un cluster

Une page pilier, en l'occurrence ici “SEO on-page”, fait un lien vers tous les autres articles connexes, sur la thématique de l’optimisation SEO on-page.

Et, à l'intérieur de chacun des grands titres survolant chaque points, nous faisons un liens vers le contenu complet sur le sujet :

Exemple de maillage interne en plein contenu d'un cluster

Dernier point, quelque soit la technique de maillage interne, il est préférable de lier la cohérence des liens internes en faisant des sous dossiers au niveau des urls.

Par exemple : …/on-page/ -> …/on-page/maillage-interne/

Évidemment, il n’est pas toujours possible de le faire, car les articles viennent progressivement, mais dans une optimisation parfaite, cela est idéal. Mais pas indispensable.

Le Hub ou cluster thématique

Les articles de blog souffrent d'un manque de hiérarchie car ils sont publiés par ordre chronologique.

Mais bonne nouvelle, vous pouvez résoudre ce problème en créant des hubs de contenu à partir de publications proches.

Les hubs de contenu sont similaires aux silos en ce sens qu'ils sont des collections interconnectées de contenu connexe.

Voici à quoi ils ressemblent généralement :

La technique et la structure d'un hub appelé aussi cluster

La différence entre les hubs et les silos est que vous êtes libre de créer des liens entre les hubs de contenu.
Par exemple, supposons que nous ayons deux hubs de contenu : l'un sur les fruits et l'autre sur les légumes. Étant donné qu'il s'agit d'une idée fausse courante selon laquelle les tomates sont des légumes, il peut être parfaitement logique de créer un lien interne entre le message sur les tomates et la page du hub sur les légumes.

Alors qu’en principe, dans un silo, étant donné qu’une tomate est un fruit, vous ne devez pas faire de liens vers les légumes puisque les légumes et les fruits ne vont pas ensemble.

Les silos

Un silo est un cluster thématique, qui ne renvoie pas de liens vers les autres silos du maillage interne. C’est en cela qu’ils se différencient.

Lorsque nous optimisons la sémantique pour Google, il est même parfois préférable lors de l’optimisation d’un contenu avec des outils sémantiques comme YourTextGuru ou 1.fr de supprimer des mots outre le fait d’en ajouter. Pourquoi ? Parce que parfois en utilisant certains mots cela peut rendre la tâche plus complexe à Google, car il n'est pas toujours évident de faire la part des choses. Nous nous en rendons pas compte intuitivement, mais nous semons des ambiguités partout dans nos textes.

C’est tout le principe d’un silo, éviter toutes ambiguïtés pour Google et définir une structure logique sémantiquement.

Cependant, a moin d’avoir des milliers de pages par silo et donc d’avoir suffisamment de liens internes, avoir des liens supplémentaires, même si elle redirige vers d’autres silo (cluster du coup) est la meilleure idée. A condition évidemment qu’ils soient reliés de manière logique. Si pour vous ce n’est pas très intéressant parce que vous liéez quelque chose de peu pertinent, ne le faites pas.

La structure en silo dans le référencement est un type d'architecture de site Web dans lequel vous regroupez, isolez et reliez du contenu sur un sujet spécifique. Cela crée des sections propres et distinctes de contenu connexe sur votre site Web.

Voici à peu près à quoi ressemblent les silos SEO dans la pratique :

La technique et la structure d'un maillage en silo

Le maillage interne pyramidale

Le maillage interne pyramidale consiste à faire en sorte que les pages les plus importantes pour votre référencement se trouve au début de votre structure, de sorte à ce que les pages les plus profondes et moins intéressante se retrouvent au fond du maillage

La technique et la structure d'un maillage en pyramide

Le cocon sémantique

Je ne peux pas vous expliquer ici le cocon sémantique. Mais je peux le résumer. J’en ai fais en fait 5 articles de plusieurs milliers de mots pour réussir à expliquer à peu près le concept du cocon sémantique.

Malgré tout, voici en quoi il diffère des autres techniques.

Un cocon est toujours un ensemble de silo qui s'emboîte entre eux. Par exemple un silo sur l’optimisation SEO on-page, puis à l'intérieur de se silo lorsque nous cliquons sur la page fille ‘maillage interne” nous nous retrouvons à nouveau dans un silo qui a des pages filles autour du maillage interne. Et ainsi de suite.

Mais il utilise aussi en partie le concept pyramidale, dans le sens ou à partir de ce que l’on appelle le niveau 4, nous créons des pages qui n’ont aucune vocation à se classer sur Google mais qui permettent uniquement d’augmenter la pertinence des pages au-dessus d'elles.

Et que, le cocon sémantique ce n’est pas que du SEO.

Et que, nous utilisons des metamots.

Et que, nous faisons de l’offuscation de lien, même si nous lions parfois certains silos en plein contenu nous ne lions pas le menu et le footer.

Pourquoi utiliser une technique de regroupement de pages ?

Quel que soit le nom que vous lui donnerez, ceci est très efficace. Cela évite que des liens soit linéaire, dans un cluster ils sont tous sémantiques fait de manière logique et ils se boost tous entre eux.

  • Cela aide Google à trouver vos pages
  • Il améliore les classements grâce à la sémantique
  • Meilleur flux de PageRank
  • Liens internes plus contextuels
  • Cela crée une bonne expérience utilisateur
  • Vous vous positionnez pour d'innombrables mots-clés

Comment créer un groupe de pages ?

Il existe une infinité de possibilités pour créer un groupe de pages, mais ici nous allons utiliser l'outil SEOQuantum car c'est un outil aligné sur la sémantique et qu'il est facile d'utilisation et très concret.

Étape 1 : Vérifier que son mot-clé principal soit recherché

Lorsque vous souhaitez créer un cluster de pages, vous voulez également que le sujet soit massivement recherché sur Google.

C'est donc par là que nous allons commencer.

Imaginons que nous voulons vendre des planches de surf.

Regardons si ce mot-clé est recherché :

L'analyse de mot-clé pour créer un cluster ou groupe de pages
Tout va bien de ce côté.

Étape 2 : Analyse sémantique d'un mot-clé avec SEOQuantum

Partons du principe que nous souhaitons nous positionner sur les planches de surf et que nous voulons créer un groupe de page à ce sujet.

Ici, je vais utilise l'analyse sémantique du mot-clé "planche de surf" avec SEOQuantum :

Analyse sémantique d'un mot-clé pour créer un ensemble de pages

Vous pouvez directement utiliser SEOQuantum pour analyser le volume de trafic et la concurrence.

Une fois le mot-clé "planche de surf" analysé, rendez vous dans -> "idées de contenus". (Vous êtes obligé de lancer l'analyse avant d'avoir un cluster).

Étape 3 : Découvrir son groupe de pages

Une fois que vous vous êtes rendus dans "idées de contenus", vous pourrez découvrir ce qu'ils appellent un "cocon sémantique" :
Idées de contenus pour créer un groupe de pages
Tadaam ! Votre groupe de pages est la !

Vous pouvez d'ailleurs l'exporter en mindmap (carte mentale) et le manipuler à votre guise.

Vous n'aurez plus qu'à créer les articles, les publier puis à les mailler comme nous avons vu précédemment.

FAQ sur les clusters de pages

Voici les réponses à quelques questions courantes que vous pourriez vous poser sur les groupes de sujets :

Les "cluster thématique", les "hubs", les "pages piliers" sont-ils la même chose ?

Quelle que soit la façon dont vous souhaitez vous y référer, les clusters de sujets, les hubs et ceux qui appellent ca directement les pages piliers sont tous la même chose : un seul endroit pour héberger du contenu autour d'un sujet spécifique.

Différence entre silo et cluster

Aucun, si ce n’est qu’un silo ne renvoit pas un lien vers un autre silo, alors que le cluster ou cluster thématique le fait.

Différence entre cluster et cluster thématique

Un cluster et un cluster thématique est identique.

Différence entre silo et silo sémantique (siloing)

Un silo ou silo thématique est hiérarchiquement structuré de la même manière qu’un siloing ou silo sémantique.

Je pourrais faire un article entier sur la différence entre silo thématique et silo sémantique en vous évoquant toutes les données qui sont à ma disposition, mais au final, c’est la même chose.

On parle de silo sémantique (siloing) lorsque l’on parle de la structure en silo d’un cocon sémantique.

Et un cocon sémantique est un siloing, car c’est comme cela qu’il est structuré, mais est gorgé d’une multitude d’optimisation supplémentaire.

Qu'est-ce qu'un cluster en SEO ?

L'objectif principal de Google est de fournir aux internautes les réponses les plus pertinentes à leurs requêtes de recherche le plus rapidement possible. En tant que référenceur, votre objectif doit être le même.

Au lieu de considérer un article comme un article qui se concentre sur un mot-clé, considérez les mots-clés comme des sujets. Vous voulez essayer de couvrir tout ce que Google s'attend à voir dans ce sujet dans votre contenu.

Combien de pages devriez-vous avoir dans un cluster ?

Il n'y a pas de nombre minimum ou maximum de pages que vous devez créer par groupe de rubriques.

Ce que vous devez faire est d'en créer suffisamment pour couvrir entièrement le sujet, mais pas au point de cannibaliser potentiellement votre classement.

L'hébergement WordPress pour les sites ambitieux

Vos concurrents utilisent Kinsta. Ne les laissez pas vous devancer.

Découvrez

Vous avez besoin d'aide ?

N'hésitez pas ! Nous sommes experts en création de site et en référencement naturel.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *