LinkedIn Link to LinkedIn Twitter Link to Twitter

Créer un site WordPress facilement et rapidement

0 commentaires

Vous avez fait le choix de construire votre site web avec WordPress ? WordPress est utilisé 4 fois sur 10 pour chaque site créé dans le monde dont plus de 60 % du marché des CMS. Et ce n’est pas pour rien : sa maniabilité et sa puissance sont appréciées par tout le monde, que ce soit pour des sites très connus comme le blog de TripAdvisor ou le site d’une petite entreprise locale. Globalement vous pouvez créer n’importe quel type de site avec WordPress.

Petite précision : WordPress dispose de 2 versions différentes. WordPress.com est une plateforme d’hébergement très limitée qui propose une formule clé en main pour créer un site sans aucune flexibilité et avec un modèle économique très mauvais et WordPress.org, le WordPress open source. Aujourd’hui nous allons voir comment créer un site WordPress avec WordPress.org qui est la donc version libre de WordPress et qu’installe votre hébergement lorsque vous choisissez l’outil WordPress. Cette solution est idéale car elle offre une liberté absolue, de modifications et plein d’autres choses tout en étant gratuite en elle-même.

1. Choisir un hébergement et un nom de domaine

La base d’un site internet, quel qu’il soit, est d’avoir un nom de domaine et un hébergement. Le nom de domaine est le nom que portera votre site. Ce nom est unique.L’hébergement permet de contenir tous les fichiers de votre site web que ce soit les lignes de codes, les images et autres. Vous pouvez également installer WordPress en local.

Faire le bon choix pour son nom de domaine

Le nom de domaine est indispensable pour avoir un site internet. C’est tout simplement le nom que portera votre site, par exemple le nom de domaine de ce site est « createur2site.fr ». Le choix de votre nom de domaine doit être bien réfléchi, pensez à un nom qui pourra soit refléter votre activité, soit être le nom d’une marque, même si vous n’avez pas encore de « marque ». Voici une liste, bien que non exhaustive, pour un bon nom de domaine :

  • Le nom de domaine doit être court et sans tiret « - »
  • Il ne doit pas comporter de chiffre
  • Il doit posséder une extension générique
  • Dans l’ensemble il doit être simple à retenir

Enfin, choisissez une bonne extension pour votre site, si l’extension est .xyz, cela m’étonnerait que vos prospects s’en rappellent, ils pourraient même remettre en cause votre professionnalisme. Si vous souhaitez exercer une présence uniquement pour la langue française, « .fr » est très bien, sinon .com est évidemment une extension fiable. Si vous êtes perdu sur le choix de votre nom de domaine vous pouvez également compléter votre lecture sur pour faire le bon choix pour son nom de domaine.

Acheter son nom de domaine

Vous avez énormément de choix différents pour acheter votre nom de domaine, vous pouvez l’acheter sur n’importe quel registre possible ou inimaginable. Pour l’exemple nous allons voir la procédure pour acheter un domaine sur Google Domains. Car tant qu’à faire les choses correctement, autant choisir un bon registre qui est plus transparent que les autres et beaucoup plus fiable. À titre de comparaison, GoDaddy facture 12$ pour un .com la 1ère année, puis à l’image des techniques commerciales vous facture ensuite 18$ les prochaines années. Avec Google Domains vous payerez toujours 12$, ce qui correspond à l’heure actuelle où j’écris cet article à 10€, ce qui est très honnête. L’avantage d’avoir un nom de domaine sur Google est aussi :

  • Interface bien conçue (compte utilisateur Google, bon tableau de bord, etc.)
  • Protection gratuite de la vie privée
  • Serveurs DNS propulsés par Google
  • Double authentification
  • Gestion de mail professionnelle optimale
  • Et plein d’autres choses

Vous n’avez plus qu’à vous rendre sur :

Prendre un nom de domain sur Google domains

Après vous être rendus sur le site, vous pourrez déjà constater si votre nom de domaine est disponible, s’il l’est vous n’avez plus qu’à l’acheter pour une dizaine d’euros :

Choisir et acheter un nom de domain sur Google domains

Vous n’avez plus qu’à remplir quelques formulaires et à procéder au paiement de votre futur site qui va tout déchirer !

Choisir le bon hébergement pour WordPress

Le choix d’un hébergement ne doit pas du tout être délaissé et il doit être bien réfléchi. D’ailleurs le concept même de payer un hébergement pas cher est malheureusement ancré dans les esprits à force de vouloir des prix de plus en plus attractifs et aussi compétitifs entre les concurrents. En réalité si vous avez les moyens de vos ambitions dès le départ, vous devriez vous orienter sur un bon hébergement WordPress (et un hébergement fait réellement pour un site WordPress d’ailleurs). Je n’ai absolument aucune envie de vous proposer un hébergeur qui n’est là que pour vous tirer vers le bas (voir même vous arnaquer pour certain) Je vais donc uniquement vous proposer Kinsta sur cet article. Les causes étant trop longues et complexes à expliquer ici, vous devriez vraiment lire mon article complet sur les hébergements WordPress et Kinsta. Voici donc le processus pour créer un site WordPress sur Kinsta :

Choisir son plan d’hébergement

Hébergement site internet WordPress À moins que vous ayez déjà besoin de plusieurs sites ou de visites mensuelles astronomiques, vous devriez choisir le starter plan qui comprend déjà toutes les optimisations possibles pour un très bon site WordPress. Vous n’avez pas à vous soucier des autres plans, pour atteindre plus de visites mensuelles ou de GB d’espace disque, vous aurez le temps de le voir venir. Vous pouvez également sélectionner le bouton en bas du plan pour payer annuellement et ainsi profiter de 2 mois offerts. pour choisir votre plan sur Kinsta

2. Créer le site WordPress

Maintenant que vous avez acheté votre nom de domaine et votre hébergement pour WordPress, vous n’avez plus qu’à créer votre site WordPress ! Vous allez voir le concept même de créer un site est très facile. Si cela vous paraît compliqué, vous n’avez pas à vous prendre la tête et suivez ce guide étape par étape. Si jamais vous avez besoin d’aide l’assistance Kinsta est disponible 24/24H et répond en moins d’une minute !

Installer Wordpress sur son hébergeur

Pour commencer, votre site WordPress doit être créé sur votre hébergement. Pour cela rendez-vous sur votre compte Kinsta puis sélectionnez Sites → Ajouter un site :

Créer son site WordPress sur Kinsta
Ensuite sélectionnez l’option « Installer WordPress » :
Installer WordPress sur l'hébergement Kinsta
Vous n’avez plus qu’à compléter le formulaire et y ajouter le nom de domaine, le nom du site, le titre du site etc.
Pour l’emplacement de votre centre de données, choisissez celui qui est le plus proche de vos utilisateurs, si c’est un site réservé aux Français choisissez la Belgique (Belgium).
Maintenant que votre site est créé, vous n’avez plus qu’à lier votre nom de domaine et votre hébergement afin que votre site soit accessible sur le web !

Créer ses enregistrements DNS et faire pointer ses DNS de son registrar vers son hébergement

Pour commencer vous devez ajouter votre premier domaine, pour ça rendez vous dans Kinsta DNS → Ajouter votre premier domaine :

Créer ses enregistrement DNS sur Kinsta

→ Ensuite, insérer votre nom de domaine.

Vous aurez ensuite quelque chose qui ressemble à ça :
Pointage DNS sur Kinsta
L’encadrement rouge montre vos serveurs de noms, inutile d’entrer dans les détails de ce que c’est, mais vous allez en avoir besoin.
Vous n’avez plus qu’à vous rendre sur Google Domains et y ajouter vos serveurs de noms Kinsta. Pour l’exemple nos enregistrements sont :

  • ns-1896.awsdns-45.co.uk
  • ns-1489.awsdns-58.org
  • ns-476.awsdns-59.com
  • ns-992.awsdns-60.net

Ce qui donne donc :

Ajouter ses enregistrement DNS sur Google Domains
Pour terminer, vous avez besoin de créer un enregistrement DNS « A », pour cela, allez dans Kinsta DNS → Gérer → Ajouter un enregistrement DNS :
Créer ses enregistrement DNS sur Kinsta (partie 2)
Puis :
Créer ses enregistrement DNS sur Kinsta (partie 3)
Ensuite cliquez sur Adresse IPv4 et choisissez votre site, vous n’avez plus qu’à « Ajouter un enregistrement DNS » sans OUBLIER de cocher sur « avec et sans www »  :

Ajouter ses enregistrement DNS sur Kinsta en incluant avec et sans www
Ajouter ses enregistrement DNS sur Kinsta en incluant avec et sans www (world wide web)

Et voilà ! C’est bon, tout est parfaitement en place pour s’attaquer à la création de votre 1ère page sur WordPress !

3. Choisir un thème WordPress et l'installer

Avant de commencer à créer votre 1ère page sur WordPress, vous devez savoir ce qu’est un thème WordPress, indispensable pour créer votre site. Il permet de créer, entre autres, vos visuels, vos pages, vos formulaires de contact et plein d’autres fonctionnalités.

Un thème payant ou un thème gratuit ?

Désolé, un site ce n’est pas gratuit. Choisir un thème gratuit est une perte de temps phénoménale, d'énergie et finalement d'argent. Car tout comme choisir un mauvais hébergement, lorsque vous allez publier votre site et le montrer à vos prospects ou en faire la publicité, s’il n’est pas rapide et pas beau visuellement vous allez perdre plus d’argent qu’en payant des services finalement pas si chers que ça. Après, Libre à vous de faire votre propre expérience.

Quel thème WordPress choisir selon mon projet ?

Il existe beaucoup de thèmes WordPress, mais les meilleurs sont Elementor et Divi. Pour faire court, l’avantage de Elementor c’est qu’il se rapproche beaucoup des possibilités incroyables d’animations sans toucher à une ligne de code, à l’image du CMS Webflow. Cependant ce dont je vous parle est pour la version « Pro » qui possède un modèle économique assez rebutant de 50$ / an. De plus il est assez difficile à prendre en main, à l’inverse de Divi, même s’il reste plus complet en design et animations.

Divi lui a un modèle économique bien plus attrayant, possédant un forfait « life time » de 250$. Il dispose également d’une offre de 89$ / an, et il est possible de choisir ensuite le forfait « à vie » avant la fin de votre année et de bénéficier de -89$ (sur l’abonnement à vie). Ce qui est vraiment pratique pour essayer et se faire une idée. De plus il est indiscutablement le plus facile à prendre en main. pour essayer son « visual builder demo » directement (gratuit).

Si vous vous investissez pleinement dans votre site, je dirais Elementor, mais si votre budget est assez stricte, Divi est un très très bon choix.

Visiter le site de Elementor

Visiter le site de Elementor

Installer son thème WordPress

Maintenant que vous avez choisi votre thème WordPress, rendez-vous sur votre espace d’administration WordPress puis cliquez sur Apparence → Thèmes → Ajouter :
Ajouter un theme WordPress
Le thème gratuit le plus connu est Twenty Twenty-One à titre d’exemple

Vous n’avez plus qu’à téléverser le fichier .zip contenant votre thème que vous a livré Divi ou Elementor.
Telecharger son theme WordPress

4. Configurer la base de WordPress

Maintenant que vous avez votre site WordPress disponible sur internet ainsi que votre thème pour créer vos pages, vous n’avez plus qu’à procéder à quelques modifications de base indispensables au sein de WordPress.

Réglages généraux (sous-menu « Général »)

Rendez-vous dans Réglages → Général, et complétez les informations de votre site web.
Sur Kinsta, tous les domaines vérifiés sont automatiquement protégés par l’intégration de Cloudflare, qui comprend des certificats SSL pour que votre site soit en https. Cependant vous devez ajouter un paramètre supplémentaire sur WordPress :ajoutez simplement un s à http sur les réglages :
Configurer WordPress grâce au
Forcer https sur son site avec Kinsta
C’est bon votre site est en Https !

Options Lecture (faire de mon site WordPress un blog (dès la page d'accueil)

Ajouter un blog à une section précise d'un site WordPress
Votre site WordPress affiche automatiquement vos derniers articles sur votre page d’accueil, cependant vous voudriez sûrement afficher une page qui présente votre entreprise, une page d’accueil par exemple. Pour cela, allez dans Réglages → Lecture → Page statique
Réglages des permaliens sur WordPress
Vous pouvez choisir n’importe quelle page qui sera véritablement votre page d’accueil, vous pouvez également sélectionner «pages des articles » pour créer un répertoire blog, ainsi vous pouvez y placer votre page « blog » qui sera la page d’accueil de votre blog. N'hésitez pas à consulter notre article consacré à la création d'un blog sur WordPress !

Les réglages des « permaliens »

De base, les URL de WordPress sont chaotiques et s’afficheront ainsi ?p=123 alors que vous avez appelé la page « accueil », pour contrer cela et afficher des Url avec le nom que vous leur donnez, vous devez vous rendre dans Réglages → Permaliens → sélectionner Titre de la publication :
Réglages des permaliens pour les articles sur WordPress
Voilà ! Vous avez désormais un site WordPress bien structuré, félicitations !

5. Créer les pages de son site WP

Maintenant que votre site WordPress est prêt à l’emploi, que vous avez un thème et qu’il est bien structuré vous n’avez plus qu’à créer vos premières pages ! Peu importe le thème que vous avez, l'éditeur de texte par défaut de WordPress sera toujours présent et utilisable, et une pop up est toujours affichée pour éditer la page avec votre thème (l’éditeur classique est catastrophique). Voyons étape par étape comment créer une page :

Ajouter des pages sur WordPress et les éditer

Pour créer votre 1ère page sur WordPress vous devez vous rendre dans Pages puis cliquer sur « Ajouter » :

Ajouter des pages sur WordPress Prenons l’exemple de Divi, après avoir ajouté votre page vous devez saisir un titre pour votre page, par exemple « accueil » et ensuite cliquer sur « Utiliser le générateur Divi » :
Ajouter des pages sur WordPress avec Divi
Vous aurez ensuite 3 propositions différentes, « Construire à partir de zéro », « Choisir la mise en page » et « Cloner une page existante » :
Créer des pages web avec Divi
Pour l’exemple nous allons cliquer sur le choix au milieu « Choisir la mise en page », vous allez ensuite avoir une multitude de layout pré-faits pour votre site internet :

Utiliser des pages préfaites (layouts) avec Divi
Toujours à titre d’exemple, je vais choisir le layout « Digital Payments ». Après avoir sélectionné le layout vous n’avez plus qu’à cliquer sur « Use this layout » :
Exemple de layout que propose Divi
De base la page sélectionnée est « landing page » mais vous pouvez sélectionner une autre page sur le côté droit et la visualiser en amont en cliquant sur « View Live Demo »

Ensuite cliquer sur « construire sur le front end » :

Editer le layout a votre guise
C’est bon ! Vous avez maintenant accès au visual builder, il vous suffit de cliquer sur les éléments pour les modifier à votre guise. Vous avez votre site internet !!
Exemple d'un site qui utilise Divi
Vous n’avez plus qu’à cliquer sur les 3 petits points tout en bas au milieu de la page puis cliquez sur publier. Votre page sera donc accessible par tout le monde :
Publier son site WordPress
Voici des exemples de pages pour un site standard :

  • Une page « Accueil » – la première page qui présente votre site
  • Une page « À propos » – la page pour présenter votre entreprise
  • Une page « Contact » – une page cruciale pour que vos prospects puissent vous contacter et aussi voir votre position géographique si c’est pertinent
  • Une page de mentions légales → indispensable pour être conforme au RGPD.

Personnalisez son menu et son footer

Pour créer votre menu vous devez vous rendre dans Apparences → Menu :

Personnaliser le menu de WordPress

  1. Ajoutez les pages que contient votre site
  2. Rangez vos pages par ordre de préférence, vous pouvez également les glisser pour créer des sous-menus
  3. Donnez un nom à votre menu
  4. Ajoutez votre menu à un emplacement spécifique (ici menu principal)
  5. Enregistrez votre menu

Personnaliser le menu de WordPress (tutoriel)
Après avoir enregistré votre menu, vous pouvez vous rendre sur Apparence → Personnaliser, vous pourrez ensuite personnaliser votre menu et votre footer comme les couleurs, la police et plein d’autres choses : (ici mettre l’image)

Installer les plugins nécessaires pour un site WordPress

Maintenant que tout est en place et que vous avez pu créer les pages de votre site, créer et modifier votre menu et votre footer, vous n’avez plus qu’à télécharger les plugins indispensables pour votre réussite sur le web.

  • SEO & Référencement → Yoast SEO
  • Newsletters → MailChimp
  • Service de messagerie (optionnel car les thèmes ont leur propre formulaire) → Contact Form 7
  • Vous n’avez pas forcément besoin de plugin de sécurité ou de cache car Kinsta intègre déjà ces bonnes pratiques de base directement coté hébergement.
  • E-commerce → WooCommerce

Bravo d'avoir été jusqu'au bout ! N'hésitez pas à nous contacter si vous avez besoin d'aide sur la création de votre site !

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *