LinkedIn Link to LinkedIn Twitter Link to Twitter

10 conseils pour optimiser ses URL pour le SEO

0 commentaires

Créer de bonnes URL pour le SEO n’est pas compliqué, il s’agit simplement de mettre en place quelques règles de base pour que ça devienne naturel dans votre process.

Mais avant de passer aux conseils pratiques, voici à quoi ressemble une URL :
Comment est construit une URL

En référencement, nous parlons souvent du sous-dossier, appelé Slug. C’est celui-ci que vous modifiez chaque fois que vous publiez une nouvelle page.

Voyons donc comment optimiser le Slug de vos pages pour le référencement (et plus encore).

Les conseils techniques pour les débutants avancés sont en bas de page.

Le Slug est-il un facteur de classement ?

Désolé de vous décevoir, mais écrire de bonnes URL et en particulier un bon slug n’a aucune incidence concrète sur votre référencement. En fait, cela pourrait aider Google à mieux comprendre le contexte d’une page lorsqu’il la lit, mais en réalité peu importe, il explorera le contenu de la page pour comprendre de quoi il en retourne.

C’est-à-dire, qu’écrire de bonnes URL est plutôt une règle conventionnelle, qui pense surtout à une bonne expérience utilisateur.

Voyons cela en détail.

10 Conseils pour écrire de bonnes URL

Si vous avez déjà créé vos URL, et que vous souhaitez les modifier pour « optimiser votre référencement » comme en y ajoutant un ou des mots-clés, laissez tomber tout de suite. Vous ferez plus de mal qu’autre chose.

En revanche, si vos pages ne sont pas encore créées, voici comment vous devriez structurer vos Slug :

1. Utilisez le mot-clé visé

Si cela n’a aucun impact en référencement ou presque, cela en a plus en expérience utilisateur. Imaginons que vous visiez le mot-clé « chaussure », si votre slug est « chaussure », cela permet à l’utilisateur de se sentir au bon endroit.

En revanche, si vous visez une longue traîne, comme « optimiser-seo-wordpress-yoast», c’est une mauvaise pratique. On pourrait seulement mettre quelque chose comme « seo-yoast » par exemple.

Google le dit lui-même :
“URL’s with words that are relevant to your site’s content and structure are friendlier for visitors navigating your site.”

Normalement, l’ajout de mot-clé doit être naturel.

2. Les URL doivent être lisibles

Beaucoup de blogs classent leurs articles par année et par date de publication ou en fonction du nombre d’articles.

Parfois, cela peut donner des choses comme ceci :
https://site.com/25222973/

Ni le moteur de recherche, ni l’utilisateur ne comprend où il se situe.

3. Écrivez des URL courtes et descriptives

Vos URL doivent être courtes, cela évitera de paraître spammy pour rien, mais également de ne pas avoir d’URL tronquée lorsque votre page sera visible sur les résultats de recherche.

Des URL courtes c’est bien, mais elles doivent être descriptives. Si vous indiquez dans votre slug « chaussure-nike » alors que vous proposez uniquement des chaussures nike pour homme, dans ce cas-là écrivez « chaussure-homme-nike ».

En général, il ne faut pas utiliser de mot tel que « je, le, la, quand, comment,... », mais parfois cela peut être important.
Le but n'est pas de rendre votre URL si courte qu'elle ne décrit plus précisément son contenu. C'est pour supprimer les mots et les phrases inutiles. C’est du bon sens.

4. N’écrivez pas de chiffres et encore moins de date

Vous ne devez en aucun cas écrire de chiffre dans vos slugs.

Par exemple, une URL plutôt cool comme pourrait l’être celle-ci : createur2site.fr/seo/on-site/10-tips-for-url/ serait une mauvaise pratique. Pourquoi ? Eh bien, surtout parce que si je modifie cet article et que j’ajoute deux conseils, soit douze conseils, je serais obligé de faire des redirections 301 et embêter Google pour rien.

Si vous ne mettez pas de chiffre, vous vous exposez à moins de risques de problèmes de référencement futur.

Et surtout, n’utilisez encore moins les dates. Si dans votre title, vous pouvez mettre 2022 pour attirer le clic, il ne faut pas le faire dans l’URL. Certes les années passent alors vous devriez revoir chaque année votre slug, mais aussi, si vous ne le faites pas, Google détecte facilement que votre article est obsolète.

5. Utilisez les bons caractères

L’utilisation de caractères tels que des « ? » ou « _ » est une très mauvaise pratique. N’en ajoutez jamais.

Pour séparer les mots dans l’URL, il faut uniquement utiliser le tiret du 6 « - ».

6. Seulement en minuscules

Aussi, n’utilisez pas les majuscules, les URL prennent en compte la casse. Ainsi, si vous utilisez des majuscules vous aurez rapidement des problèmes d’URL dupliquées.

Donc, n’écrivez que des URL en minuscules.

7. Faites attention aux écritures des CMS

Notamment sur WordPress, lorsque vous écrivez un article avec un titre, il copie colle tous les mots que vous avez choisis dans votre URL, en les mettant en minuscules séparées de tiret. Cependant, votre titre a beaucoup trop de mots pour une simple URL. N’oubliez donc pas de repasser par dessus après avoir écrit votre page, ou juste après avoir écrit le titre en supprimant les mots inutiles.

8. Organisez vos URL

Ceci est déjà une optimisation SEO plus avancée. Si vous avez lu notre article sur le maillage interne, vous avez déjà certainement compris l’importance de classifier les pages de votre site.

Comparons cela aux balises titre H1 – H6. La balise H1 traite le sujet en large, la balise H2 traite un des sujets de H1 et la H3 traite plus profondément du sujet en particulier de la H2.

Vous devez voir de la même manière la structure de vos URL. Plus vous rentrez en profondeur dans vos sous-dossiers, plus vous traitez d’un sujet spécifique.

C’est pourquoi il est vraiment important de faire de bonnes URL. C’est-à-dire qu’il vaut mieux avoir quelque chose comme cela :

https://createur2site.fr/seo/on-page/url/

plutôt que :

https://createur2site.fr/seo-optimiser-url/

9. Bloquez les URL paramétrées

Si vous avez des URL paramétrées, appelées aussi URL à filtre ou encore navigation à facettes, vous devez les bloquer avec le robots.txt.

Par exemple, si vous avez des URL telles que https://site-ecommerce.fr/t-shirt?color=blue

Dans ce cas-là, empêchez le crawl des robots en utilisant le fichier robots.txt en utilisant par exemple la directive :

disallow : /*?

J’en ai déjà longuement parlé dans le SEO technique, et plus précisément sur le crawl et le robots.txt.
Mais un problème courant que je n’ai pas cité sont les URL paramétrées des réseaux sociaux comme : https://site.com/?utm_source=facebook&utm_medium=banner&utm_campaign=fb_campaign

En ajoutant des directives empêchant le crawl de vos URL paramétrées, vous évitez aussi que ce genre d’URL puisse s’indexer.

Il faut aussi considérer d’empêcher les URL des moteurs de recherche internes de s’indexer. Par exemple si vous avez une petite icône sur votre site avec une loupe pour rechercher quelque chose dans votre blog, cela va générer tout un tas de mauvaises URL qui pourraient réduire votre budget de crawl et même se voir indexer.

Dans ce cas-là, utilisez cette directive dans votre robots.txt :
disallow : /*q=

ou

disallow : /search/q=[requête]

Soyez sûr de ce que vous faites lorsque vous modifiez votre robots.txt, vous pourriez empêcher le crawl de tout votre site.

10. Empêchez l’accès d’autres versions de vos URL

Il est très important de n’avoir qu’une et une seule version d’URL.

La balise canonique permet d’empêcher cela. Par exemple, si quelqu’un fait un lien vers vous avec une majuscule, vous voudriez que Google sache que la vraie URL n’a pas de majuscule.

Cela vaut aussi pour votre domaine préféré, vous devez choisir si votre site est accessible en www ou sans www.

Vous devez également vérifier si vos URL ne sont pas visitables avec ou sans HTTPS.

Pour cela il est aussi important de faire des redirections 301.

L'hébergement WordPress pour les sites ambitieux

Vos concurrents utilisent Kinsta. Ne les laissez pas vous devancer.

Découvrez

Vous avez besoin d'aide ?

N'hésitez pas ! Nous sommes experts en création de site et en référencement naturel.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *