LinkedIn Link to LinkedIn Twitter Link to Twitter

Les réseaux sociaux pour améliorer son référencement naturel

0 commentaires

Les réseaux sociaux permettent-ils réellement d’améliorer le référencement d’un site ? Est-ce du SEO ? C’est un débat qui existe depuis une dizaine d’années mais pourtant la réponse est simple et pas si complexe que ça.

Les réseaux sociaux sont-ils un facteur de classement direct de Google ?

Selon Matt Cutts, ancien responsable de Google Webspam, les likes Facebook, les abonnés Twitter, les partages Instagram et autres, n'affectent pas les classements de recherche. C’est-à-dire que parmi les fameux environ 200 critères qu’inclut l’algorithme, les réseaux sociaux n’en font pas partie. La réponse à cette question est-elle donc si simple ?

Pourtant des référenceurs ont déjà vu des pages web bondir à la première page suite à une multitude de partages sur les réseaux. Ce n’est pas tout noir ou tout blanc, cela pourrait aussi dépendre du contenu, s’il s’agit d’une actualité ou non cela pourrait être traité différemment. Aussi, même s’il ne s’agit pas d’un critère écrit précisément, les algorithmes sont des intelligences artificielles, et même Google ne sait plus vraiment quels en sont les critères (surtout avec des algorithmes comme le learning to rank).

Pour ce qui est de Bing, son positionnement (oui je fais des jeux de mots) est beaucoup plus clair. Effectivement il indique dans ses directives pour les webmasters que : « les médias sociaux jouent un rôle dans les efforts déployés aujourd'hui pour bien se classer dans les résultats de recherche… Ces signaux positifs peuvent avoir un impact sur votre classement organique à long terme ». Dit plus clairement, Bing utilise les signaux des réseaux sociaux comme les likes et les partages pour mieux positionner une page. Ne sous-estimez pas Bing pour votre visibilité ! En France il représente 12 % des parts du marché sur desktop.

Dans tous les cas, les réseaux sociaux vous permettront de mieux vous classer sur les résultats de recherche de Google. Pourquoi ? C’est ce que nous allons voir juste après.

Les réseaux sociaux, un facteur de classement direct selon Moz

Une étude publiée par Moz indique que les signaux de réseaux sociaux comme le partage et les likes impactent directement le référencement local. Je précise, de réseaux sociaux qui peuvent être crawlés par les robots.

Les différents facteurs de classement pour le référencement local sur Google

Les réseaux sociaux, un facteur de classement indirect pour Google

Chaque globe oculaire que peuvent vous apporter les réseaux sociaux est un facteur de classement indirect pour les résultats de recherche Google, pour deux raisons principales :

  1. La marque. Améliorer la présence et son image de marque augmentera forcément le nombre de recherches de marque sur Google et permettra d’améliorer le classement de votre site.
  2. Un globe oculaire qui aime votre contenu sur vos réseaux peut parler de vous sur son site et vous apporter des backlinks ou des mentions, ce qui impacte directement votre référencement naturel sur Google.

Il y a aussi d’autres facteurs indirects qui peuvent eux aussi impacter par la suite les facteurs de classement de Google. On peut aussi noter que dans le futur Google pourrait utiliser les réseaux sociaux comme facteur de classement. Après tout, dans une vidéo publiée en décembre 2010, Cutts lui-même déclarait que les signaux sociaux étaient un facteur de classement.

Dit autrement, les médias sociaux ne sont peut-être pas un facteur de classement pour Google, mais dans tous les cas ils amplifient indirectement des facteurs de classement qui eux sont pris en compte par Google.

En revanche, ne comptez pas trop sur TikTok pour améliorer votre classement, ou du moins l’impact sera moins significatif qu’un réseau social souvent crawlé par les robots de Google.

Matt Cutts (2014) : « Les pages Facebook et Twitter sont traitées comme n'importe quelles autres pages de notre index web, et donc si quelque chose se produit sur Twitter ou sur Facebook et que nous pouvons l'explorer, nous pouvons le renvoyer dans nos résultats de recherche. »

Optimiser ses réseaux sociaux pour le SEO

Tout d'abord, optimisez vos profils. Si vous utilisez plusieurs réseaux sociaux, ayez une image cohérente sur chacun d'eux pour une meilleure reconnaissance de marque. Assurez-vous que votre biographie est pertinente pour votre entreprise tout en étant suffisamment intéressante pour attirer l'attention.

Incluez un lien pertinent. Il s'agira probablement de votre site web, mais cela pourrait également concerner votre page d'inscription à la newsletter par e-mail ou autre. Faites ce qui vous semble le plus bénéfique sans penser à votre référencement.

1. Poster régulièrement

Assurez-vous que votre ou vos comptes sont actifs. Postez régulièrement, participez aux discussions, répondez aux questions et connectez-vous avec d’autres entreprises / personnes de votre métier.
En revanche gardez en tête que :

  • Il n’y a pas d’heure idéale pour poster, cela dépend du réseau social mais aussi de votre domaine. Si vous pouvez lire de nombreux articles donnant une heure idéale pour poster, vous devriez plutôt expérimenter par vous-même et voir en fonction de vous celle qui fonctionne le mieux.
  • Poster régulièrement doit être sous réserve de le faire correctement.
  • Aussi, sur Twitter, il est courant de publier plusieurs fois par jour, oui plusieurs fois par jour. En revanche, poster plusieurs fois par jour sur LinkedIn serait très agaçant pour ses utilisateurs.

Poster régulièrement sur les réseaux sociaux pour améliorer son référencement naturel

2. Optimiser ses posts pour le partage

Si vous souhaitez que vos posts sur les réseaux sociaux puissent devenir viraux, il est crucial de les optimiser pour le partage.

Pour cela il est conseillé de :

  • Créer des titres irrésistibles
  • Utiliser des images accrocheuses
  • Ne pas hésiter à inciter au partage
  • Ajouter des hashtags

Les hashtags aident effectivement au référencement (au sein du réseau social). Ils vous aident à catégoriser votre contenu et aident les utilisateurs dudit réseau à le trouver.

Il est tout de même important de rester prudent avec les hashtags. De plus leur utilisation varie d'une plateforme à l'autre. Sur Facebook, on ne les utilise quasiment pas, alors que sur Twitter, ils sont partout.

3. Optimiser son site pour les réseaux

Vous pouvez également optimiser votre site web pour encourager les visiteurs à partager votre contenu et à obtenir plus de followers.

Créer un contenu sur votre site de haute qualité, proposant le partage sur les réseaux ou encore à réagir de quelque façon que ce soit tout en vous assurant d'optimiser les mots-clés du contenu, les titres, l’appel à l'action (CTA), les images, est synonyme de magie.

Ajoutez donc des boutons de partage social sur tous vos contenus : plus ils seront faciles à partager, plus les gens seront susceptibles de le faire. Vous pouvez également afficher tout simplement vos réseaux ou bien même inciter vos lecteurs à se rendre sur les réseaux dans votre contenu, avec ou sans appel à l’action. Par exemple, rien ne vous empêche de mettre à la fin de votre article « Vous avez des questions ? Laissez un commentaire ou envoyez-moi un ping sur Twitter !»

4. Être présent sur tous les réseaux ?

Que l’on prenne en compte le moteur de recherche Bing ou non, les facteurs de classement que peuvent apporter les réseaux ne se situent pas dans les liens que vous pouvez ajouter dans votre description ou simplement des mots-clés dans un post. Ce qui est important c’est de fidéliser une audience pour récupérer des facteurs de classement qui eux seront directs. Pour ce qui est de Bing, d’avoir des partages et des likes.

En outre, il est totalement inutile de s’occuper de tous les réseaux sociaux seulement pour avoir plein de mots-clés et plein de liens partout. Ce qui est important c’est de créer une audience et de la fidéliser. Dit explicitement, cibler un seul réseau social est probablement la meilleure idée (ou 2 ou 3 mais pas 7 ou 8) . Si vous vous étalez, il est plus probable que vous obteniez moins de partages et dans ce cas-là, si vous faites ça pour votre référencement, cela n’a plus de sens.

5. Des backlinks ? Le mot de la fin

Les mentions, c’est-à-dire quelqu’un qui parle de vous sans ajouter de lien, sont prises en compte par Google, d’autant plus pour la recherche locale avec les mentions NAP (name, adress, phone).

Des mentions avec les réseaux sociaux vous allez pouvoir en obtenir, d’autant qu’ils sont bien crawlés par les robots de Google. Il est aussi possible d’obtenir des backlinks naturellement grâce à vos posts. Les réseaux sociaux peuvent être vue comme une stratégie de netlinking à part entière, à condition de comprendre pourquoi.

Pour les débutants, je parle ici de personnes connectées sur les réseaux qui se mettraient à faire un véritable lien sur leurs propres sites. Car même s’il est possible qu’ils vous mentionnent avec un lien sur les réseaux, si le robot de Google crawl le lien il ne sera de toute façon pas pris en compte. Vous pouvez vous amuser à ajouter l’URL de votre site sur tous les réseaux cela n’aura strictement aucune incidence sur votre classement. Cela est notamment dû à l’ajout de l’attribut nofollow qu’ajoutent les réseaux sociaux automatiquement sur tous les liens présents sur leurs sites. L’attribut nofollow dit à Google de ne pas suivre le lien, vous ne recevrez donc aucun jus SEO. Techniquement, il est quand même possible que Google n’en fasse qu’à sa tête et suive un lien en nofollow (ce qui n’est pas rare en vérité), s’il le fait il n’enverra tout de même aucun jus.

Rien ne sert de spammer, vos efforts seraient vains, l’idée est de proposer des contenus utiles pour les internautes pour obtenir des mentions, des backlinks et une marque qui eux, auront un impact.

L'hébergement WordPress pour les sites ambitieux

Vos concurrents utilisent Kinsta. Ne les laissez pas vous devancer.

Découvrez

Vous avez besoin d'aide ?

N'hésitez pas ! Nous sommes experts en création de site et en référencement naturel.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *