LinkedIn Link to LinkedIn Twitter Link to Twitter

Comment améliorer sa note Time to Interactive (TTI) ?

0 commentaires

Le temps d'interaction (TTI) est l'une des six métriques influant sur la note des Core Web Vitals (10/100) comme vous pouvez retrouver sur l’outil Google PageSpeed Insights. Chaque métrique capture un aspect de la vitesse de chargement d’une page, mais surtout une certaine expérience utilisateur définie par Google. Le temps d’interaction ou TTI, défini le temps nécessaire afin qu’un utilisateur puisse interagir sur une page.

C’est quoi le Time to Interactive (TTI) ?

TTI mesure le temps nécessaire à une page pour devenir entièrement interactive. Une page est considérée comme entièrement interactive lorsque :

  • La page affiche un contenu « utile », qui est mesuré par le First Contentful Paint (FCP).
  • Les gestionnaires d'événements sont enregistrés pour les éléments de page les plus visibles.
  • La page répond aux interactions de l'utilisateur dans les 50 millisecondes.

Comme dit précédemment, le TTI d’une page concerne 10 % de la note, une note en vert est comprise entre 0s – 3,8s, en orange 3,9s – 7,3s et en rouge un temps avant interaction supérieur à 7,3s.

Comment améliorer sa note TTI ?

Une amélioration qui peut avoir un effet particulièrement important sur le TTI est le report ou la suppression du JavaScript inutile. Pour trouver et analyser les bouts de code ou les scripts inutilisés il suffit d’utiliser Chrome Dev Tools.

Mais vous pouvez également envisager de réduire les charges utiles JavaScript avec le modèle PRPL :

  • preload
  • async
  • cache
  • lazy load

L'optimisation de JavaScript tiers peut elle aussi apporter des améliorations significatives, surtout pour les sites qui en utilisent beaucoup. Les scripts tiers sont tout simplement du JavaScript qui ne provient pas de votre nom de domaine mais qui est exécuté sur votre site, comme pourrait l’être un script Google Analytics.

Ces deux audits « classiques » offrent des opportunités supplémentaires pour réduire le travail du JavaScript :

  • Minimiser le travail du thread principal
  • Réduire le temps d'exécution de JavaScript

N’hésitez pas à cliquer sur les liens qui détailleront les processus de A à Z, ainsi que le modèle PRPL pour l’appliquer sur votre site.

Il est également possible que le TTI soit mauvais à cause d’un Time to First Byte (TTFB) bas, le TTFB est le temps que met votre serveur à répondre, dans ce cas-là investissez dans un meilleur hébergement et un CDN.

La note du TTI : ne pas se concentrer sur ce score

À moins que vous n'ayez une raison précise de vous concentrer sur cette métrique, il est généralement préférable de vous concentrer sur l'amélioration de votre score de performance globale et notamment celui du LCP (Largest Contentful Paint) et le TBT (Total Blocking Time). En améliorant ces deux métriques vous augmenterez naturellement votre Time to Interactive (TTI) puisque ce sont les mêmes optimisations.

Je conseille plutôt de retourner sur Lighthouse ou webpagetest.org une fois que vous aurez terminé l’optimisation de ces 2 métriques (elles représentent d’ailleurs 55/100 du score) puis d’affiner votre TTI si c’est encore nécessaire. À ce moment là, vérifiez les points que j’ai soulevés précédemment pour voir s’ils sont effectivement respectés et pas présents dans un audit Lighthouse.

Enfin, améliorez ces spécificités tout en vous appuyant sur nos articles du LCP & TBT pour savoir comment procéder.

Sachez que, Lighthouse ne vous montre pas ce qui impacte le TTI mais seulement les métriques FCP / TBT/ LCP / CLS, soit 4 métriques sur 6, sachant que certaines « grandes métriques » partagent elles aussi les mêmes optimisations.

En témoigne concrètement ce screenshot de Google PageSpeed :

La métrique TTI n'est pas affiché sur GPSI, et la majorité des métriques regroupe les même optimisations

L'hébergement WordPress pour les sites ambitieux

Vos concurrents utilisent Kinsta. Ne les laissez pas vous devancer.

Découvrez

Vous avez besoin d'aide ?

N'hésitez pas ! Nous sommes experts en création de site et en référencement naturel.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *