LinkedIn Link to LinkedIn Twitter Link to Twitter

Google E-A-T : des algorithmes et des examinateurs humains

Mis à jour le 23/09/2022 | Publié le 04/07/2022 | 0 commentaires

EAT ou E-A-T pour expertise autorité et confiance

EAT est l'acronyme de "Expertise, Authoritativeness, Trustworthiness" pour “expertise, autorité et confiance.

Je préfère dire confiance car les brevets parlent d'algorithmes de confiances et non de crédibilités.

E

L'expertise de l'auteur du contenu de la page Web

A

L'autorité de la page Web et l'autorité globale du site Web (autorité de la source Web).

T

La confiance (ou crédibilité) de l'auteur du contenu de la page Web

EAT est un concept imposé par Google qui est composé d’une multitude d’algorithmes permettant d’affiner les résultats de recherche et limiter le Web spam.

EAT est un concept très important pour améliorer son référencement naturel (SEO). Et d’autant plus sur les thématiques sensibles.
Les guidelines de Google E-A-T

Est-ce que E-A-T est un facteur de classement ?

EAT est un concept de Google, une idée expliquant une multitude d'algorithmes de Google pour classer les pages Web.

Qu’il soit un concept permettant de simplifier quelque chose, n’est pas une mauvaise chose à partir du moment ou nous ouvrons le capot et définissons toutes les choses autour. Et c’est précisément ce que nous allons faire.

Les algorithmes composant EAT agissent différemment selon les thématiques

Les sites YMYL pour Your Money Your Life sont des sites de types médical, juridique ou financier. Ce sont sur ce genre de typologies de site Web que EAT agit le plus.

Les algorithmes de EAT agissent principalement sur les thématiques YMYL (Your Money Your Life)

L'impact de EAT dans les thématiques YMYL.

Mais, en réalité peu importe la thématique de votre site Web, EAT restera un facteur de classement car quasiment tous les domaines ont des personnes connues comme des experts sur ce sujet. Même si votre sujet n'est pas un sujet YMYL évident, il vaut mieux prêter attention à Google EAT.

Google prétend que EAT n’est pas un facteur de classement au sens strict du terme. Dans le sens ou, si votre site Web n’est pas assez qualifié pour parler de votre thématique (YMYL), alors vous ne serez pas sur les résultats de recherche. Mais à partir du moment où vous êtes éligible, EAT n’influe pas sur les positions des résultats de recherche, ce sont d’autre facteurs qui rentrent en compte.

Dans le mot éligible, je fais référence au fait que les algos agissent lorsque vous êtes au minimum dans le top 20.

En réalité, je pense que l'EAT (les algorithmes le composant) sont composés de facteurs de classement pour bien des raisons en plus de l'éligibilité. La communication marketing de Google ne doit pas être prise au pied de la lettre.

Et surtout, quelles sont leurs propres définitions EAT, ou fixe t-il les limites ?

Remarque : Depuis 2020, Google indique : on nous a parfois demandé si EAT était un facteur de classement. Nos systèmes automatisés utilisent un mélange de nombreux signaux différents pour classer le contenu de qualité. Nous avons essayé d'aligner ce mélange sur ce que les êtres humains considéraient comme un excellent contenu, car ils l'évalueraient selon les critères EAT. Compte tenu de cela, l'évaluation de votre propre contenu en termes de critères EAT peut aider à l'aligner conceptuellement sur les différents signaux que nos systèmes automatisés utilisent pour classer le contenu.

EAT, Expertise, Authoritativeness, and Trustworthiness est l'acronyme de Google et l'ensemble de jugement de Google, êtes-vous crédible ?

Comment Google calcule l’EAT ? L'expertise, l'autorité et la confiance ?

Google souhaite vous donnez accès aux informations les plus utiles et les plus pertinentes.
Pour cela il y à une tonnes d’algorithmes correspondant au concept EAT, voici les plus probables et influent :

Et d’autres brevet moin connu étroitement liés au référencement sémantique comme :

  • Classement des résultats de recherche en fonction des métriques d'entité (https://patents.google.com/patent/US10235423B2/en)
  • Identifier les entités thématiques (https://patents.google.com/patent/US20150278366)

Effectivement Google aurait également la possibilité d'appliquer les signaux aux entités enregistrées dans le Knowledge Graph pour effectuer des évaluations EAT. Cependant EAT ne peut pas être classifié comme un algorithme sémantique car il c’est un concept de Google composé d'algorithmes non sémantiques mais aussi d’algorithmes sémantiques.

Ensuite ?

Après le calcul de leurs différents algorithmes, Google fait appel à l’humain pour vérifier si leurs algorithmes sont satisfaisants pour leurs concepts EAT.

Fonctionnement de l'entraînement supervisé (IA) avec des examinateurs humains (Quality Raters)

Voici comment cela ce passe :

  • En premier lieu, il récupère la data.
  • La structure
  • Mettent en place un algorithme
  • Ils entraînent le tout (IA - machine learning)
  • Il font appel à des humains
  • Production

Ils font appel à ce qu’ils appellent des “ évaluateurs” externes pour mesurer régulièrement la qualité des résultats de recherche.

Les évaluateurs analysent la pertinence d'un site Web renvoyé par la recherche par rapport à la requête, ainsi que la qualité des résultats selon le niveau d'expertise, la fiabilité et le caractère officiel du contenu.

Ces évaluateurs doivent suivre des guidelines pour décider si oui ou non les sites Web respectent EAT.

Ce document fait 172 pages.

Le sommaire des guidelines de Google EAT

il est accessible à l’url :
https://static.googleusercontent.com/media/guidelines.raterhub.com/fr//searchqualityevaluatorguidelines.pdf

Les évaluateurs ne décident pas de la position d’un site Web.

Ils font part de ce qu’ils ont constaté au ingénieur puis les ingénieurs modifient algorithmiquement afin d’affiner le concept de EAT dans la globalité du Web.

C’est ainsi que le concept EAT ce base.

Je pourrais vous dire de le lire pour maximiser vos chances de classement. Et d’ailleurs Google le dit aussi :

Si vous comprenez comment les évaluateurs apprennent à évaluer un bon contenu, cela pourrait vous aider à améliorer votre propre contenu. À votre tour, vous pourriez peut-être faire mieux dans la recherche.
En particulier, les évaluateurs sont formés pour comprendre si le contenu a ce que nous appelons une forte EAT. Cela signifie expertise, autorité et fiabilité. La lecture des directives peut vous aider à évaluer la performance de votre contenu du point de vue EAT et les améliorations à envisager.

Si vous souhaitez voir un contenu plus agrégé, je vous invite à lire celui du SEJ :
https://www.searchenginejournal.com/5-strategies-unlocked-googles-quality-rating-guidelines/156806/#close

Optimisation SEO EAT

Ce que nous pourrons regrouper comme optimisation SEO dans le concept EAT :

Les facteurs du concept EAT de Google

Quels sont les critères dont il faut le plus se préoccuper pour EAT ?

  • Ayez une mention auteurs dans vos articles.
  • Ayez une biographie de l’auteur.
  • Ne faites pas que des backlinks mais pensez également à la simple mention (sites d’autorités de préférence).
  • Essayez de devenir une entité.
  • Préoccupez vous de l’intention de recherche
  • (Créer un contenu à forte valeur ajoutée - pas de duplication de contenu - etc.)

Tout cela se rejoint vers le référencement sémantique et plus largement de Google qui souhaite être un moteur de recherche de Web 3.0.

Lisez l’article.

Conseils sur l’espace auteur

Avoir une description d’auteur pour tout et n’importe quoi n'améliore pas votre classement sur Google.

Certains référenceurs, préfèrent même enlever le lien de la biographie de l’auteur pour optimiser le PageRank.

Je ne peux pas vous dire qui est mieux que quoi. Je ne sais pas qu’est ce qui serait le plus optimisé et de toute façon "ça dépend".

Ça dépend si on vous cite en tant qu’auteur sur d’autre site, ça dépend si vous mettez un lien vers l’auteur pour un article de produit amazon en espérant sembler plus pertinent.

Maintenant, si vous avez un site qui parle de santé ou autre site YMYL, avoir une mention précisant l’auteur avec un lien redirigeant vers la biographie est sans aucun doute bien mieux que d'optimiser le PageRank.

Je dirais que dans la plupart des cas, le mieux, si nous voulons uniquement le faire pour les algorithmes de Google, est de toujours placer une mention auteur sans liens. Mais d’afficher quelque part un lien vers la biographie de l’auteur.

Sans oublier de toujours placer dans les données structurées, les informations à propos de l’auteur. Son nom, sa biographie.

"author": {"@type": "Person",
"name": "Stan De Jesus Oliveira",
"url": "https://createur2site.fr/stan-de-jesus-oliveira/"}

Note : les données structurées telles que l’espace auteur sont étroitement liées à l’optimisation de moteurs de recherche pour la sémantique.

EAT Guidelines :

Si vous souhaitez optimiser pour EAT, je vous invite également à vous préoccupez des lignes directrices de Google au sujet de EAT :

Contenu et qualité

  • Le contenu fournit-il des informations, des rapports, des recherches ou des analyses originales ?
  • Le contenu fournit-il une description substantielle, complète ou complète du sujet ?
  • Le contenu fournit-il une analyse perspicace ou des informations intéressantes qui vont au-delà de l'évidence ?
  • Si le contenu s'appuie sur d'autres sources, évite-t-il simplement de copier ou de réécrire ces sources et apporte-t-il à la place une valeur et une originalité supplémentaires substantielles ?
  • Le titre et/ou le titre de la page fournissent-ils un résumé descriptif et utile du contenu ?
  • Le titre et/ou le titre de la page évitent-ils d'être exagérés ou de nature choquante ?
  • Est-ce le genre de page que vous voudriez ajouter à vos favoris, partager avec un ami ou recommander ?
  • Vous attendiez-vous à voir ce contenu dans ou référencé par un magazine imprimé, une encyclopédie ou un livre ?

Expertise

  • Le contenu présente-t-il des informations d'une manière qui vous donne envie de lui faire confiance, telles que des sources claires, des preuves de l'expertise impliquée, des informations sur l'auteur ou le site qui les publie, par exemple via des liens vers une page d'auteur ou la page d'accueil d'un site page?
  • Si vous faisiez des recherches sur le site qui produit le contenu, repartirez-vous avec l'impression qu'il est digne de confiance ou largement reconnu comme une autorité sur son sujet ?
  • Ce contenu est-il écrit par un expert ou un passionné qui connaît manifestement bien le sujet ?
  • Le contenu comporte-t-il des erreurs factuelles facilement vérifiables ?
  • Seriez-vous à l'aise de faire confiance à ce contenu pour des problèmes liés à votre argent ou à votre vie ?

Présentation et production

  • Le contenu présente-t-il des problèmes d'orthographe ou de style ?
  • Le contenu a-t-il été bien produit, ou semble-t-il bâclé ou produit à la hâte ?
  • Le contenu est-il produit en masse par ou sous-traité à un grand nombre de créateurs, ou réparti sur un vaste réseau de sites, de sorte que des pages ou des sites individuels ne reçoivent pas autant d'attention ou d'attention ?
  • Le contenu comporte-t-il une quantité excessive d'annonces qui détournent l'attention ou interfèrent avec le contenu principal ?
  • Le contenu s'affiche-t-il correctement sur les appareils mobiles lorsqu'il est affiché ?

source : https://developers.google.com/search/blog/2019/08/core-updates

Ennuyeux ? Difficilement applicable comme recommandation ?

Lorsque vous produisez un contenu, vérifiez toutes ces questions améliora votre référencement d’une manière ou d’une autre.

Optimisation SEO sémantique pour Google EAT

Les relations entre les entités, les personnes et les sujets dans le Google Knowledge Graph sont importantes pour Google, car c'est comme cela qu'ils peuvent évaluer de manière algorithmique les relations contextuelles, la qualité ou la force de la relation, et donc, l'autorité et l'expertise.

Exemple :
Un article sur “comment guérir le cancer” est rédigé par un expert oncologue (cancérologue) très connu et récompensé par ses travaux. Son nom est une entité, reliée à beaucoup de mentions sur le WWW concernant la thématique de l’oncologie.

Ainsi, la puissance et la qualité de l’entité liée à la relation cancer étant importante, alors cet article se classera mieux qu’un auteur non expert sur cette thématique.

Comment Google peut évaluer un auteur grâce à la sémantique

Ici nous ne parlons pas de backlinks. Mais nous parlons d’entité, de mention et de relation. C’est pourquoi il est important de mentionner l’optimisation du référencement sémantique pour améliorer EAT.

Il y à également d’autres combinaisons que nous pourrions évoquer.

Les Guidelines de Stanford “for Web Credibility”

www.webcredibility.org

Il serait faux de dire que Google utilise les guidelines de Stanford pour juger de la crédibilité d’un site Web. Mais c’est tout comme. Ces guidelines ont été faites par des milliers d’experts qui ont structuré l’information. Profitez-en.

Ligne directrice. Commentaires supplémentaires.
1.
Facilitez la vérification de l'exactitude des informations sur votre site.
Vous pouvez renforcer la crédibilité du site Web en fournissant un support tiers (citations, références, matériel source) pour les informations que vous présentez, en particulier si vous créez un lien vers ces preuves. Même si les gens ne suivent pas ces liens, vous avez fait confiance à votre matériel
2. Montrez qu'il y a une vraie organisation derrière votre site. Montrer que votre site Web est destiné à une organisation légitime renforcera la crédibilité du site. Pour ce faire, le moyen le plus simple consiste à indiquer une adresse physique. D'autres fonctionnalités peuvent également vous aider, telles que la publication d'une photo de vos bureaux ou l'inscription d'une adhésion à la chambre de commerce.
3. Mettez en valeur l'expertise de votre organisation et du contenu et des services que vous fournissez. Avez-vous des experts dans votre équipe ? Vos contributeurs ou prestataires sont-ils des autorités ? Assurez-vous de donner leurs informations d'identification. Êtes-vous affilié à une organisation respectée? Soyez clair. À l'inverse, ne créez pas de liens vers des sites extérieurs qui ne sont pas crédibles. Votre site devient moins crédible par association.
4. Montrez que des personnes honnêtes et dignes de confiance soutiennent votre site. La première partie de cette directive est de montrer qu'il y a de vraies personnes derrière le site et dans l'organisation. Ensuite, trouvez un moyen de transmettre leur fiabilité à travers des images ou du texte. Par exemple, certains sites publient des biographies d'employés qui parlent de leur famille ou de leurs loisirs.
5. Faites en sorte qu'il soit facile de vous contacter. Un moyen simple de renforcer la crédibilité de votre site consiste à préciser vos coordonnées : numéro de téléphone, adresse physique et adresse e-mail.
6. Concevez votre site de manière à ce qu'il ait l'air professionnel (ou qu'il soit adapté à votre objectif). Nous constatons que les gens évaluent rapidement un site par la seule conception visuelle. Lors de la conception de votre site, faites attention à la mise en page, à la typographie, aux images, aux problèmes de cohérence, etc. Bien sûr, tous les sites ne gagnent pas en crédibilité en ressemblant à IBM.com. La conception visuelle doit correspondre à l'objectif du site.
7. Rendez votre site facile à utiliser et utile. Nous rassemblons ici deux lignes directrices en une seule. Nos recherches montrent que les sites gagnent des points de crédibilité en étant à la fois faciles à utiliser et utiles. Certains exploitants de sites oublient les utilisateurs lorsqu'ils répondent à l'ego de leur propre entreprise ou essaient de montrer les choses éblouissantes qu'ils peuvent faire avec la technologie Web.
8. Mettez souvent à jour le contenu de votre site (au moins montrez qu'il a été examiné récemment). Les gens accordent plus de crédibilité aux sites qui montrent qu'ils ont été récemment mis à jour ou révisés.
9. Faites preuve de modération avec tout contenu promotionnel (par exemple, publicités, offres). Si possible, évitez d'avoir des publicités sur votre site. Si vous devez avoir des publicités, distinguez clairement le contenu sponsorisé du vôtre. Évitez les publicités pop-up, à moins que cela ne vous dérange pas d'ennuyer les utilisateurs et de perdre votre crédibilité. En ce qui concerne le style d'écriture, essayez d'être clair, direct et sincère.
10. Évitez les erreurs de tous types, aussi minimes soient-elles. Les erreurs typographiques et les liens brisés nuisent à la crédibilité d'un site plus que la plupart des gens ne l'imaginent. Il est également important de maintenir votre site opérationnel.

Dans une stratégie de marketing numérique globale, il est indiscutable que respecter cette liste aiderait beaucoup de sites Web. D’un point de vue référencement naturel, je pense qu’il y à vraiment énormément de bonnes idées à exploiter.

Si vous souhaitez la version débridée de cette liste : https://citeseerx.ist.psu.edu/viewdoc/download?doi=10.1.1.83.7257&rep=rep1&type=pdf

Question fréquemment posées pour Google EAT

Qu'est-ce que le score Google E-A-T ?

Le “score” Google E-A-T n’existe pas en tant que tel. Il permet de véhiculer une idée. L’idée étant que votre site Web, page Web (source Web) doit refléter l’expertise, l’autorité et la confiance (Êtes vous crédible ?).

Comment avoir un bon score Google E-A-T ?

Si nous résumons les critère Autorité, Expertise, Confiance, cela donne :

La page web dispose-t-elle d’un contenu unique, avec une forte valeur ajoutée ?

Au- delà du contenu même, l’auteur du contenu est t-il reconnu sur le Web (mention auteur par exemple) ?

Et enfin, votre page Web et ou site Web ont t'il des backlinks ? Voir même des backlinks de site de semences ? (voir PageRank de 2018).

Comment optimiser son site pour Google E-A-T ?

Une page mérite d’être mieux classée si elle sait de quoi elle parle et qu’elle est connue.
C’est pour cela que correspondre à EAT est souvent indissociable à une stratégie de création de marque.

Que sont les Quality Raters ?

Les Quality Raters sont les évaluateurs humains. Ces évaluateurs cherchent à déterminer pour une requête si EAT est bien respecté par rapport au site Web affiché sur les résultats de recherche. Pour juger de la qualité d’une SERP, ils utilisent le QRG, Quality Raters Guidelines.
En 2021, les Qualiy Raters ont fait 4 366 lancements dont 11 553 tests du trafic en situation réelle et 757 583 tests de la qualité des résultats de recherche ainsi que 72 367 tests comparatifs.

Qu’est ce qu’un site YMYL ?

Un site YMYL pour Your Money Life est un site médical juridique ou financier. Un site Web peut être considéré comme site YMYL s’il donne des conseils pour aider les gens à prendre des décisions importantes. Sécuriser votre site

Google EAT, quelle est l'importance de ce critère pour le SEO ?

Si votre site est un site YMYL, il est crucial d'avoir un bon EAT. Il est probable que la plupart des sites Web soient considérés comme YMYL même s' ils ne font pas prendre de décision particulièrement importantes. Effectivement, à partir ou vous effectuez des transactions par carte de crédit, votre site doit être un site de confiance. Peut être que ceci est pondéré.

EAT, quelle différence entre expertise, autorité et crédibilité ?

Ce n’est pas la même chose mais ça ne vous aidera pas vraiment à comprendre la différence. Ce ne sont pas les mêmes définitions certes, mais cela regroupe la même idée. Un “bon site Web”. Malgré tout, si vous souhaitez catégoriser les critères, cela donnerait quelque chose comme cela :

Expertise :

  • PageRank (obtenez des backlinks)
  • Google Trust Rank
  • Intention de recherche

Autorité :

  • Google Author Rank : Google Agent Patent et compagnie (l’auteur est-il reconnu et mentionné ?)

Confiance / crédibilité :

  • Knowledge Based Trust
  • Google Knowledge-Enhanced Language Model (KELM) (TEKGEN et REALM )
  • Expérience de pages (HTTPS / sites sécurisés / pas de popup intrusive, …)
  • Google Panda (contenu à forte valeur ajoutée, pas de duplication de contenu).
  • Distance du plus court chemin entre les sites de semences dans le Graph de lien (PageRank de confiance).

Vous pouvez également vous fiez à l’infographie sur l’optimisation SEO pour Google E-A-T.

EAT pour résumer :

EAT est un concept de Google permettant de regrouper les algorithmes qui calculent une multitude de critères afin d’aboutir à une même idée globale :
Affiner les résultats de recherches mais aussi agir en tant que filtre anti-spam.

Personne n’a envie de taper sur Google “conseils financier” puis tomber sur des rédacteurs SEO ou des journalistes qui n’ont peut être aucune idée du domaine d’expertise dont ils parles.

EAT n’est pas un algorithme à part entière mais un concept expliquant une multitude d'algorithmes. Ces nombreux algorithmes sont ensuite testés par des évaluateurs.

Dans un futur plus que proche, Google se basera davantage sur le concept d’EAT, sur la crédibilité et la fiabilité d’un site internet.

Par exemple, ils ont récemment déclarer que :

Bientôt, lorsque vous consulterez une page Web sur l'application Google, vous pourrez voir un onglet contenant des informations sur la source d'un simple toucher, y compris une brève description, ce qu'ils disent d'eux-mêmes et ce que d'autres sur le Web dire à leur sujet.

Le futur pour EAT.

source : https://blog.google/products/search/get-the-full-picture-with-helpful-context-on-websites/

Curious to find out more about EAT? It's on track to becoming an internet standard, so it's worth checking out. What does it mean for your SEO strategy? Read more about it at [draft-ietf-rats-eat-13].

— 🐝 johnmu.xml (personal) 🐝 (@JohnMu) June 9, 2022

JohnMu fais référence à l'Entity Attestation Token.

Auteur

Stan De Jesus Oliveira
Propriétaire et fondateur de createur2site

Stan De Jesus Oliveira est le propriétaire de createur2site, il accompagne les entreprises dans leur création de site web, le Web Design et le référencement naturel SEO.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.