LinkedIn Link to LinkedIn Twitter Link to Twitter

Rédaction SEO sémantique

Mis à jour le 10/09/2022 | Publié le 11/08/2022 | 0 commentaires

Conception de site webSEOSémantiqueRédaction

La rédaction SEO sémantique consiste à écrire pour les moteurs de recherches sémantiques, c'est-à-dire les moteurs de recherches structurées telles que Google. La sémantique est autant une question de synonymes, de champs lexicaux, d’espace vectoriel que d’entité liée au Knowledge Graph. C’est donc, écrire de façon à recouvrir un sujet avec des mots-clés qui gravite autour d’un mot clé principal, que de la rédaction d’entité.

  1. La notion la plus importante en rédaction sémantique est la rédaction en triple, que l’on peut également appelé de la rédaction d’entité en donnée non structurée.
  2. Ensuite, il est nécessaire de toujours penser à désambiguïser ses idées afin que Google puisse comprendre de quoi vous parlez, d’une manière générale et non pas uniquement pour les entités
  3. Enfin, menez vous d’un outil de rédaction SEO ou de rédaction SEO sémantique. Cela vous permettra d’ajouter des mots proches dans le même espace vectoriel pour améliorer votre pertinence thématique, à aligner votre contenu pour les IA avec l’analyse des sentiments, et pleins d’autres bonnes choses.

Note : (2) Google, ne devine pas ce qui se cache derrière un mot, une phrase, malgré leur intelligences artificielles et algorithmes du traitement du langage (NLP), telle que BERT. Donc, préciser à quoi vous faites référence, cela lui permettra également de moins dépenser en ressource. D’ailleurs cela pourrait aussi aider vos lecteurs qui ne sont pas forcément assez experts pour comprendre votre contenu.

Contexte : un Web sémantique et des moteurs de recherche sémantique

Les moteurs de recherche sémantique tels que Google utilisent des bases de connaissances, plus précisément, tout est regroupé en une base de connaissance du nom de Google Knowledge Graph qui utilisent lui même des sources telles que Wikipedia et d’autre site qui ont prouvé leurs autorités pour comprendre les entités.

Les extractions d'entités sont faites grâce à différents procédés de traitement du langage naturel (NLP) et la factualité est testé grâce au Knowledge Vault et ou de technologie telle que KELM.

En bref, Google peut comprendre le sens d’un mot en reliant une entité de votre texte (cela peut être un nom, une date ou autre chose) vers son Knowledge Graph.

Extraction d'entité avec la technologie NLP et le Knowledge Graph

Image issu d’un brevet de Google montrant l’extraction d’entité à l’aide de technologie NLP relié au Knowledge Graph

Ainsi, en écrivant en triple, vous permettez à Google de comprendre exactement de quoi vous parlez.

Cela se fait en précisant un verbe.

Mais si vous souhaitez tout comprendre, rendez vous dans notre article sur l’optimisation des moteurs de recherches dans un Web sémantique.

Écrire un contenu SEO en triplet

Comme son nom l'indique, un triplet est un ensemble de 3 entités relié par une relation. Cela permet de donner des informations claires et précises pour la sémantique.

Sémantique SEO et triple sémantique. triplet est un ensemble de 3 entités relié par une relation

On peut aussi dire sujet -> verbe -> objet

Voir même Sujet -> verbe -> Sujet

Attendez. Laissez-moi vous fournir des exemples.

C’est quoi une entité ?

Une entité peut être un nom, une date, un événement, et n’importe quelle chose tant qu’elle à un identifiant sur Wikidata ou une page Wikipédia.
Généralement nous parlons d’entité pour désigner les nœuds du Google Knowledge Graph. La plupart des entités du KG proviennent de Wikipédia et de Wikidata.

Exemple de rédaction en triple

Un exemple de triple sémantique est :

« Tom Hanks est un acteur »

ou « Tom Hanks connaît Rila Wilson ».

Ceci est un exemple que j’ai extrait d’un réel brevet de Google. Il s’appelle “Génération de connexions perspicaces entre les entités du Graph”.

L’intérêt de la rédaction en triple pour les algorithmes de Google

En l'occurrence, savoir que Tom Hanks est en relation avec Rila Wilson permettre entre autre aux moteurs de recherches (ici Google) de faire ces choses la :

La sémantique pour les algorithmes de Google

Google extrait ces informations non structurées issues des textes de l’ensemble du Web et peut vérifier l’exactitude de vos informations.

Penser à la rédaction sémantique est un véritable mindset à avoir, et non pas se contenter de dire que son contenu est compréhensible pour les moteurs alors qu’il ne l’est pas !

Historiquement, les composants d'un triplet, comme « Le ciel a la couleur bleue » , consistent en :

  1. un Sujet (« le ciel »)
  2. un Prédicat (« a la couleur »),
  3. et un objet ("bleu")

Ceci est similaire à la notation classique d'un modèle entité-attribut-valeur dans la conception orientée objet , où cet exemple serait exprimé comme :

  1. une Entité (ciel),
  2. un Attribut (couleur)
  3. et une valeur (bleu).

Un exemple qui pourrait davantage vous parlez dans la thématique du SEO est :

Word2vec permet de faire comprendre le sens des mots pour Google grâce aux espaces vectoriels (word embedding + tfidf).

Alors qu’une rédaction en triple ressemblerait plutôt à un début de phrase comme ceci :

Thomas Mikolov est l’inventeur de Word2vec, [...]

Dans cet exemple, on à une rédaction en triple avec une entité, un verbe, une entité. (En réalité le verbe est également une entité - https://fr.wikipedia.org/wiki/Inventeur).

Ainsi, Google peut mieux comprendre votre contenu, mieux chasser vos phrases pour ses extraits en vedette, et plein d’autres choses.

Une telle rédaction pour un contenu SEO sémantique est idéal.

Clarifier les mentions d’entités de votre texte

La rédaction en triple permet d’identifier à Google que vous mentionnez une entité d’une manière non structurée. Mais vous pouvez également clarifier l’entité dont votre texte fait référence sous différentes manières, ou en combinant plusieurs techniques.

Clarifier les entités de votre texte dans vos données structurées (schema JSON-LD) :

<script type="application/ld+json"> {
"@context": "https://schema.org",
"@type": "WebPage",
"headline": "Les travaux de Thomas Mikolov",
"about": [
{"@type": "Thing","name": "SEO","sameAs": "https://fr.wikipedia.org/wiki/Optimisation pour les moteurs de recherche"}
],
"mentions": [
{"@type": "Person","name": "tomas_mikolov","sameAs": "https://en.wikipedia.org/wiki/tomas_mikolov"}
]
}
</script>

Inlinks.net extrait automatiquement les entités présentes dans vos pages et les place pour vous dans vos données structurées.

Et ou faire de la wikification. C'est-à-dire envoyer un lien vers Wikipedia ainsi Google pourra désambiguïser votre entité / sujet :

<a href=“https://https://en.wikipedia.org/wiki/Tom%C3%A1%C5%A1_Mikolov”>Thomas Mikolov</a> est l’inventeur [...]

Trouver les entités liée à un sujet

Maintenant que vous savez comment faire pour écrire des phrases en triple pour désambiguïser vos entités, vous voudriez probablement connaitre les entités pertinentes pour votre sujets.
Cela peut être une date, un objet, une chose.
Ainsi, le plus simple est de se fier aux “sujets” des outils SEO sémantiques. Sinon vous pouvez regarder une page Wikipédia et voir toutes les entités connexes liées au sujet afin d'identifier tout ce que Google pourrait réellement comprendre. A vous de juger à quel point vous devriez aller loin en profondeur.

Trouver les entités liée à un sujet avec Wikipédia

Vous pouvez également essayer mon outil SEO pour découvrir la structure de Wikipédia :

Visualiser le maillage interne de Wikipédia en fonction d'une requête

Conseil supplémentaire pour la découverte d'entités de requête : utilisez des faits

Le contenu factuel renforce la confiance : il est préférable de fournir un contexte autour de certaines déclarations et conseils du site. Incluez des faits provenant de sources faisant autorité pour éviter la désinformation et étayer vos opinions.

Vous pouvez utiliser factcheck lors de la rédaction.
https://toolbox.google.com/factcheck/explorer

SI vous souhaitez voir plus de conseils sur des aides sur Google E-A-T rendez vous dans notre article dédié.

Outils SEO rédaction sémantique :

Google Docs

Il est possible de faire de la rédaction sémantique et d'entités depuis Google Docs. En cliquant sur la petite icône en bas à droite :

Explorer les sujets de Google Docs pour la rédaction sémantique

Une fois cliqué, vous aurez un aperçu des sujets principaux :

Identifier les sujets relatifs avec Google Docs

Vous pouvez également cliquer sur “Autres” et visiter tous les sujets relatifs :

Rédaction sémantique d'entités et de sujets

Semrush SEO Writing Assistant :

L'outil de Semrush pour l'aide à la rédaction sémantique

L’outil de SemRush du nom de SEO Writing Assistant embarque une tonne de technologie pour convenir au référencement sémantique et aux intelligences artificielles. En plus, il existe en plugin sur Google Docs donc pas d’excuse pour l’intégrer à votre stratégie de création de contenu ! Il est également disponible en plugin WordPress si vous rédigez depuis votre CMS.
Un bon duo gagnant…

InLinks

InLinks est un outil qui permet de faire beaucoup de chose pour le référencement sémantique, cela n’exclut pas la rédaction sémantique :

La rédaction sémantique avec inLinks

Worlift

WordLift est un très bon outil pour la rédaction sémantique. C'est d'ailleurs sur cela qu'il se concentre. Il vous permettra de classifier vos contenus, créer et modifier des entités, générer des données structurées et d’autres choses. Idéal si vous utilisez WordPress.

La rédaction sémantique avec l'outil SEO WordLift

Ce que peux faire WordLift pour votre site Web est disponible ici : https://wordlift.io/how-it-works/

Autres outils de rédaction sémantique

Il existe d’autres outils de rédaction SEO sémantique, différents, telles que :

Optimisez votre contenu pour un sujet

Une rédaction pour un sujet veut dire que vous rédigez toujours pour des mots-clés mais plutôt pour un ensemble de mots-clés liée à un sujet principal. Que l’on pourrait barbarement appelé mot-clé LSI (Indexation Sémantique Latente) même si c’est un mythe et un mot marketing de référenceur.

Pensez plutôt comme ceci.

Même s’il est toujours indispensable de choisir un sujet et lui affecter un mot-clé principal, vous devez farcir votre texte avec des mots-clés connexes, synonymes et complémentaires ou en relation avec ce mot-clé principal (mots proches sémantiquement cad proches dans l'espace vectoriels).

Cela permet aussi de désambiguïser votre contenu pour Google.

Prenons un exemple avec le mot “avocat”.

Selon son contexte, il peut s’agir du fruit ou du métier.

Maintenant, si vous ajouter un petit mot, vous basculez la sémantique :
Choisir un avocat mûr = fruit
Choisir un avocat spécialisé = métier

Si nous prenons un exemple concret pour cet article :

Un internaute recherche : rédaction sémantique

Un autre internaute peut rechercher : rédaction entité // rédaction triple

D’ailleurs, autant mentionner que ceci est utile pour Hummingbird, pour RankBrain et pour BERT pour classer les résultats de recherches. C’est à dire qu’il est parfois inutile de créer 3 pages si le sens de la requête est identique selon la formulation, les SERP seront les mêmes.

Trouver des mots-clés sémantique

Tout ceci est intéressant mais comment trouver une tonne de mot-clé sémantique ?

Laissez moi vous (re)présenter un outil fantastique, inlinks et ses mots-clés sémantique.

Trouver tous les mots-clés sémantique relatif à un sujet

Selon un sujet, inlinks peut se charger facilement pendant une dizaine de minutes.

Une fois terminé, vous pouvez voir tous les sujets relatifs au sujet principal comme vous voyez au-dessus.

Vous aurez alors accès à tous les mots-clés recherchés, ainsi que l’intention de recherche reliée à un verbe.

Connecter les entités avec les verbes appropriés pour la sémantique

Ceci vous permettra de créer un meilleur plan de rédaction, d’avoir une idée de maillage interne avancé, de PAA…

Coté optimisation du texte, vous aurez accès à un éditeur pour augmenter votre score de contenu :

Le score de contenu sémantique avec inLinks

Après avoir cliqué sur l'icône déroulant, vous aurez accès à des mots importants à placer dans votre texte ainsi que l’article wikipédia relatif au sujet :

Les sujets relatifs et les pages Wikipédia associées

Il y à plein d’autres choses que fait inlinks, le mieux c’est d’essayer par vous même.

Rappel des fondamentaux de la rédaction SEO

La rédaction SEO classique telle que tout le monde la connaît est évidemment toujours très importante à prendre en compte.

  • Une bonne architecture des balises titres Hn - les éléments HTML sémantique ont un score attribué par quelque chose comme BM25F.
  • Toujours penser à l’intention de recherche.
  • Avec une bonne dose d’évidence de rédaction SEO
  • Évitez de placer un texte d'ancrage dans le premier paragraphe de la page

Questions fréquemment posées pour la rédaction SEO sémantique

A quoi sert la rédaction SEO sémantique ?

L'usage abusif d'un même terme, appelé keyword stuffing ou content spinning ou bouilli est une époque révolue. Le SEO est un concept complexe qui s'étend au-delà d'une insertion hasardeuse de mots-clés. La variation lexicale et l'enrichissement sémantique contourne le risque d'abus. Cette démarche reste donc une approche naturelle et légale permettant d'optimiser un contenu tout en évitant les pénalités.

C’est quoi un champ lexical ?

Les champs lexicaux sont des groupes de mots qui se rapportent à une même idée.

Exemple : Vacances : Sable, soleil, plage, montagne, s'amuser, grasse matinée…
Optimisation SEO ? Pourrait permettre de désambiguïser un concept pour Google.

C’est quoi un champ sémantique ?

En lexicologie, le champ sémantique d'un mot est l'ensemble des sens disponibles de ce mot selon le contexte. Un champ sémantique est l’ensemble des mots polysémiques.

Exemple : Fraise : le fruit / celle du dentiste / celle des cols des notables du XIV / celle de la perceuse
Optimisation SEO ? Aucun

Conclusion sur la rédaction sémantique

Je dirais que la sémantique nous force à mieux écrire que ce que l’on ferait naturellement. Pensez à expliquer tous les sujets relatifs, pensez à bien expliquer les choses à mentionner des entités en écrivant en triple et en vérifiant la factualité.

La rédaction sémantique est de l'orfèvrerie en référencement. Peu de personnes le font, alors profitez-en.

Auteur

Stan De Jesus Oliveira
Propriétaire et fondateur de createur2site

Stan De Jesus Oliveira est le propriétaire de createur2site, il accompagne les entreprises dans leur création de site web, le Web Design et le référencement naturel SEO.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.